Le Bal de Sceaux

Le Bal de Sceaux (Version 2)

Sous le règne de Louis XVIII, le comte de Fontaine, ancien vendéen, sait concilier sa fidélité aux principes légitimistes avec les pratiques de la monarchie constitutionnelle, mises en œuvre par le roi son conseiller et protecteur. Il n’en est pas de même de sa jeune fille, Émilie, qui, par vanité a décidé de n’épouser qu’un Pair de France…

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre audio ajouté le 28/12/2018.
Consulté ~6 025 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. C’est un très beau travail que vous faites là, Alice, merci.
    Je me permets à tout hasard de vous signaler que vous trouverez d’autres de mes Balzac sur audiocite.net, notamment La Peau de chagrin.

  2. un grand merci mon cher Daniel L. pour cette lectureque j’ai beaucoup appréciée;

    J’écoute les différents romans de la comédie humaine, et voici mon commentaire :

    Balzac dénonce explicitement dans ce roman qu’un défaut d’éducation chez les filles conduira à bien des mésaventures . Ici Émilie, famille , cultivée et riche, reçoit une éducation présentant un important défaut : ses « éducateurs » ont négligé de combattre son caractère vaniteux

    Comme dans le roman « la vendetta », le caractère fort et insuffisamment policé par l’éducation conduira le personnage féminin à une vie de malheur.

    Dans les deux cas, dans « la vendetta » ainsi que dans « le bal de sceaux » , les jeunes filles « qui n’en font qu’à leur tête » crée leur propre drame. Encore une fois, Balzac exprime clairement son jugement moraliste en montrant que ces personnages forgent leur propre destin.

    Francesca (dans «la vendetta ») présente (selon Balzac) un caractère trop fort, affirmé , impulsif et sûr de soi.
    Dans « le bal de Sceaux », l’orgueil social est le défaut de Émilie.

    l’histoire passionnante est bien menée . Le suspense est tenu. En cours de lecture, on se demande qui est donc l’amoureux d’Émilie. Qui est-il celui avec lequel celle-ci daignera enfin se marier

    Balzac souligne son intention dans les scènes de la vie privée : il nous raconte des histoires passionnantes mais également il se présente comme un moraliste : que les filles écoutent leurs parents pour être heureuses…

    les milieux sociaux balayés sont divers . A la fin de « la vendetta », Balzac décrit la misère noire . Dans « le bal de sceaux », il raconte la grande fortune.

    des éléments sont si drôles et si décalés par rapport à notre siècle : Émilie admire les nobles qui peuvent vivre comme ils le souhaitent , selon leurs loisirs . Elle méprise les banquiers tout comme les boutiquiers qui ne disposent pas de leur temps, qui la plupart du temps dépendent d’un supérieur. La valeur du travail persévérant et méritant n’était pas encore d’actualité chez ces nobles…

    essai de classification des premiers romans de la comédie humaine :
    §§§§§§§§
    ***histoire d’amour
    La Maison du chat-qui-pelote
    Mémoires de deux jeunes mariées
    La Bourse
    Modeste Mignon
    Albert Savarus
    La Vendetta
    le bal de Sceaux

    ***observation sociale (course à la fortune)
    Un début dans la vie (1844)

    §§§§§§§§§
    ***éducation défaillante des filles
    la maison du chat qui pelote
    Albert savarus
    vendetta
    le bal de Sceaux

    ***Éducation soignée
    mémoires de deux jeunes mariées
    modeste mignon : idem…

    ***en dehors de cette catégorie
    un début dans la vie
    §§§§§§§§

  3. Bravo pour cette version 2 !
    D’aucuns vous trouvent omniprésent: moi je dis que c’est tant mieux.
    Comme aux jeux olympiques, faut passer le flambeau: il s’avère que c’est à vous de le porter et que vous profitez de votre chance, tout simplement.