danseuse-170x220

La Danseuse

Herman Bang (1857-1912), écrivain danois naturaliste est surtout intéressé par les existences ratées ou malheureuses. Il est considéré comme l’un des maîtres de la littérature danoise en ce qui concerne les descriptions de portraits psychologiques féminins.
Il est dommage que nous n’ayons qu’une seule de ses oeuvres, La Danseuse (1890), traduite en français huit ans plus tard par le vicomte de Collevile, contemporain de Claude Monet et de Verlaine.
« Mademoiselle Irène ne sortait jamais, prise d’effroi à la vue de cette plaine qui s’allongeait déserte devant sa fenêtre, et puis elle avait une si grande frayeur des taureaux et des chevaux emportés ! Le soir venu elle faisait bouillir l’eau sur le poêle et préparait le thé. Puis elle travaillait longuement à ses papillotes, retirait enfin ses vêtements et en pantalon elle commençait à faire « des pas » au pied du lit. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 02/09/2010.
Consulté ~10 486 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.