Photographie de Charles Baudelaire par Félix Nadar

Les Fleurs du mal

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 4h 17min | Genre : Poésie


Charles Baudelaire (par Félix Nadar, 1855)

L’on trouvera ici une version intégrale des Fleurs du Mal du célèbre poète.

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l’horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; […]

— Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. »

> Écouter un extrait : Au lecteur.



> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Au lecteur.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)

Les Fleurs du mal, Première partie : Spleen et Idéal :

Bénédiction.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
L’Albatros (Version 2).mp3
Élévation (Version 2).mp3
Correspondances (Version 2).mp3
J’aime le souvenir de ces époques nues.mp3
Les Phares (Version 2).mp3
La Muse malade.mp3
La Muse vénale.mp3
Le Mauvais Moine.mp3
L’Ennemi.mp3
Le Guignon.mp3
La Vie antérieure (Version 2).mp3
Bohémiens en voyage.mp3
L’Homme et La Mer (Version 2).mp3
Don Juan aux enfers.mp3
Châtiment de l’orgueil.mp3
La Beauté (Version 2).mp3
L’Idéal.mp3
La Géante.mp3
Le Masque.mp3
Hymne à la beauté (Version 2).mp3
Parfum exotique.mp3
La Chevelure (Version 2).mp3
Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne.mp3
Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle.mp3
Sed non satiata.mp3
Avec ses vêtements ondoyants et nacrés.mp3
Le Serpent qui danse (Version 2).mp3
Une charogne (Version 2).mp3
De profundis clamavi.mp3
Le Vampire.mp3
Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive.mp3
Remords posthume.mp3
Le Chat.mp3
Duellum.mp3
Le Balcon.mp3
Le Possédé.mp3
Un fantôme.mp3
Je te donne ces vers afin que si mon nom.mp3
Semper eadem.mp3
Tout entière.mp3
Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire (Version 2).mp3
Le Flambeau vivant.mp3
Réversibilité.mp3
Confession.mp3
L’Aube spirituelle.mp3
Harmonie du soir (Version 2).mp3
Le Flacon.mp3
Le Poison.mp3
Ciel brouillé (Version 2).mp3
Le Chat.mp3
Le Beau Navire.mp3
L’Invitation au voyage (Version 2).mp3
L’Irréparable.mp3
Causerie.mp3
Chant d’automne (Version 2).mp3
A une madone.mp3
Chanson d’après-midi (Version 2).mp3
Sisina.mp3
Franciscae meae laudes.mp3
A une dame créole.mp3
Moesta et errabunda.mp3
Le Revenant.mp3
Sonnet d’automne.mp3
Tristesse de la lune (Version 2).mp3
Les Chats (Version 2).mp3
Les Hiboux.mp3
La Pipe (Version 2).mp3
La Musique (Version 2).mp3
Sépulture.mp3
Une gravure fantastique.mp3
Le Mort joyeux (Version 2).mp3
Le Tonneau de la haine.mp3
La Cloche fêlée (Version 2).mp3
Spleen : Pluviôse irrité contre la ville entière.mp3
Spleen : J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans.mp3
Spleen : Je suis comme le roi d’un pays pluvieux.mp3
Spleen : Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle (Version 2).mp3
Obsession.mp3
Le Goût du néant.mp3
Alchime de la douleur.mp3
Horreur sympathique.mp3
L’Heautontimoroumenos.mp3
L’Irrémédiable.mp3
L’Horloge.mp3

Les Fleurs du mal, Deuxième partie : Tableaux parisiens :

Paysage.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Le Soleil.mp3
A une mendiante rousse.mp3
Le Cygne.mp3
Les Sept Vieillards.mp3
Les Petites Vieilles.mp3
Les Aveugles.mp3
A une passante (Version 2).mp3
Le Squelette laboureur.mp3
Le Crépuscule du soir.mp3
Le Jeu.mp3
Danse macabre.mp3
L’Amour du mensonge.mp3
Je n’ai pas oublié, voisine de la ville.mp3
La Servante au grand cœur dont vous étiez jalouse (Version 2).mp3
Brumes et Pluies.mp3
Rêve parisien.mp3
Le Crépuscule du matin.mp3

Les Fleurs du mal, Troisième partie : Le Vin :

L’Âme du vin.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Le Vin des chiffonniers (Version 2).mp3
Le Vin de l’assassin.mp3
Le Vin du solitaire.mp3
Le Vin des amants.mp3

Les Fleurs du mal, Quatrième partie : Fleurs du Mal :

La Destruction.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Une martyre.mp3
Femmes damnées.mp3
Les Deux Bonnes Sœurs.mp3
La Fontaine de sang.mp3
Allégorie.mp3
La Béatrice.mp3
Un voyage à Cythère.mp3
L’Amour et Le Crâne.mp3

Les Fleurs du mal, Cinquième partie : Révolte :

Le Reniement de saint Pierre.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Abel et Caïn.mp3
Les Litanies de Satan.mp3

Les Fleurs du mal, Sixième partie : La Mort :

La Mort des amants.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
La Mort des pauvres (version 2).mp3
La Mort des artistes.mp3
La Fin de journée.mp3
Le Rêve d’un curieux.mp3
Le Voyage (Version 2).mp3

Les Épaves, Première partie : Le Coucher du soleil romantique :

Le Coucher du soleil romantique.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)

Les Épaves, Deuxième partie : Pièces condamnées :

Lesbos.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Femmes damnées.mp3
Le Léthé.mp3
A celle qui est trop gaie (Version 2).mp3
Les Bijoux (Version 2).mp3
Les Métamorphoses du vampire.mp3

Les Épaves, Troisième partie : Galanteries :

Le Jet d’eau (Version 2).mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Les Yeux de Berthe.mp3
Hymne.mp3
Les Promesses d’un visage.mp3
Le Monstre.mp3

Les Épaves, Quatrième partie : Épigraphes :

Vers pour le portrait de M. Honoré Daumier.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Lola de Valence.mp3
Sur le Tasse en prison.mp3

Les Épaves, Cinquième partie : Pièces diverses :

La Voix.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
L’Imprévu.mp3
La Rançon.mp3
A une Malabaraise (Version 2).mp3

Apports de la troisième édition :

A Théodore de Banville.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Le Calumet de paix.mp3
La Prière d’un païen.mp3
Le Couvercle.mp3
L’Examen de minuit.mp3
Madrigal triste.mp3
L’Avertisseur.mp3
Le Rebelle.mp3
Bien loin d’ici.mp3
Le Gouffre.mp3
Les Plaintes d’un Icare.mp3
Recueillement (Version 3).mp3
La Lune offensée.mp3
Épigraphe pour un livre condamné.mp3


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 25/03/2010.
Consulté ~136 348 fois

Lu par Thomas de Châtillon

Suggestions

31 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Dommage de ne pas dire correctement diérèses et e muets, qui font tout le rythme et l’harmonie des alexandrins de Baudelaire. Je suis sûr que vos enregistrements seraient très beaux, sans cela. Bravo pour votre courage cependant.

  2. Chère Christine and Carole ,

    Merci de votre volonté d’aller plus loin comme je le pensais toujours et aucun doute de vos efforts toutes et tous d’apporter le bon soin à ces demandes …

    Cordialement,
    Ahmed

  3. Bonsoir cher Ahmed,
    Notre bonne fée Carole, d’un coup de clavier magique, vous a préparé un zip de l’œuvre complète… Vous le trouverez ci-dessus, à la suite de la liste des zip intermédiaires.
    Un grand merci à Carole pour son efficacité 🙂 !!!
    Bonne nuit !!
    Ch.

  4. Chère Carole Bassani-Adibzadeh,

    Si pouviez regrouper : LES FLEURS DU MAL en un seul fichier Zip …On vous demande trop !

    Cordialement
    Ahmed

  5. Déja un grand merci et un grand bravo pour tout ca!
    juste une petite erreur que j’aimerais souligner.
    je crois, sauf erreur de ma part, que dans le poème Bénédiction version audio on entend “crispe ses doigts vers dieu” tandis que le vers est “crispe ses poings vers dieu” (si je me trompe pas) .
    Voila je ne sais pas si ca peut être corrigé mais ce serait tout de même plus agréable.
    Encore bravo pour cet immense travail que vous faites.

  6. Bonjours,
    Je tenais à vous remercier pour ces lectures très intéressantes, puisqu’en effet je prépare mon oral de français, et je m’entraîne donc à lire les poème de ce cher Baudelaire, de manière expresssive et émouvante…certaines de vos lectures m’ont aidé et inspiré, alors merci pour ce moment agréable !!

    Je vous souhaite une bonne continuation,

    Zélie

  7. j’ai adorée ce livre je l’ai lu 2 fois de suite sans me lasser mais avec votre lecture waw magnifique j’adore.
    et je vous remercie pour cette fantastique lecture.

  8. Merci beaucoup chères Martine et Sophie ! Vos gentils commentaires me sont toujours un grand plaisirs !
    J’espère, Martine, que les explications d’Augustin vous ont aidé à résoudre votre problème de téléchargement.

    A bientôt,
    Thomas

  9. > Réponse à martine V. :

    Bonjour Martine,

    Si vous cliquez sur chaque fichier audio séparément et les lisez directement dans votre navigateur, il ne vous reste plus qu’à choisir : “Fichier” > “Enregistrer sous…” pour faire l’enregistrement.

    Sinon, un simple clic sur les archives Zip devrait vous inviter à les sauvegarder également.

    Tenez-nous au courant.

    Bien cordialement,

    Augustin

  10. frustrant,je n’arrive pas a telechager,normalement je n’ai aucun probleme…quelle merveille..je desire pouvoir vous ecouter a lire les fleurs du mal n’importe ou,sans necessairement etre en ligne,en vain j’ai essaye de suivre les instructions sur “aide ” sans resultats…j’ai un Mac
    pour l’instant je vous ecoute goute a goute…Proust,Baudelaire…superbe lecture..merci

  11. Akasha, je suis très sensible à votre commentaire, et vous en remercie vivement. Je vous souhaite de passer bien des moments au moins aussi agréable sur notre site !
    Merci également à Sofia et Ariane pour ces gentilles attentions !

    Thomas

  12. Un poème d’une telle force, écrit par un poète aussi tendre et violent, avec les mots, lu d’une voix aussi belle et d’un timbre aussi agréable…c’est sublime !! Je ferme les yeux et me laisse flotter délicieusement vers une autre époque !!
    Un grand bravo ! car la voix est le plus bel instrument…après la passion de la plume !! Bonne continuation et merci pour ce rêve poudré…

  13. Je ne me lasse pas d’écouter ce poème magnifiquement lu par vous, et qui nous rappelle qu’il y a deux auteurs dans une oeuvre: celui qui l’écrit et celui qui la lit.
    jo

  14. Merci à vous Augustin pour votre attention, je suis très sensible à votre commentaire. Je suis content que vous y retrouviez Baudelaire, c’est finalement le meilleur terme auquel ma lecture peut atteindre.

    Amitié,

    Thomas

  15. Merci pour cette belle interprétation. On sent que l’œuvre a été intériorisée : l’expression de la voix, son rythme et ses nuances ont ici un développement propre, qui me semble bien traduire l’étrange beauté baudelairienne.

    Amitiés,

    Augustin