Francisco de Goya, La promenade andalouse (1777) - Musée du Prado, Madrid

Le Barbier de Séville

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 3h 10min | Genre : Théâtre


Roi-valet coeur

« Le Comte. – Fort bien. Apprends donc que le hasard m’a fait rencontrer au Prado, il y a six mois, une jeune personne d’une beauté… Tu viens de la voir. Je l’ai fait chercher en vain par tout Madrid. Ce n’est que depuis peu de jours que j’ai découvert qu’elle s’appelle Rosine, est d’un sang noble, orpheline et mariée à un vieux médecin de cette ville, nommé Bartholo.
Figaro. – Joli, oiseau ma foi ! difficile à dénicher ! Mais qui vous a dit qu’elle était femme du Docteur ?
Le Comte. – Tout le monde.
Figaro. – C’est une histoire qu’il a forgée en arrivant de Madrid, pour donner le change aux galants et les écarter ; elle n’est encore que sa pupille, mais bientôt…
Le Comte, vivement. – Jamais ! Ah quelle nouvelle ! J’étais résolu de tout oser pour lui présenter mes regrets ; et je la trouve libre ! Il n’y a pas un moment à perdre ; il faut m’en faire aimer, et l’arracher à l’indigne engagement qu’on lui destine. »
(Acte I, Scène 4)

Le Comte Almaviva, grand d’Espagne, s’est épris d’une jeune fille noble, Rosine, pupille du docteur Bartholo, un vieux médecin qui veut en faire sa femme. À Séville où il a suivi la demoiselle, il retrouve un de ses anciens serviteurs : Figaro. Habile et rusé, le « barbier de Séville » va l’aider à s’introduire dans la maison du docteur pour connaître les sentiments de Rosine et lui proposer de l’épouser.

Sous les dehors d’une comédie légère et, somme toute, assez classique, Beaumarchais propose un joyeux divertissement et glisse déjà quelques éléments de critiques sociales que l’on trouve, plus nombreux et plus acérés, dans la suite du Barbier : Le Mariage de Figaro.

> Écouter un extrait : Lettre.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Barbier de Séville.zip


> Télécharger ce livre audio par actes [Aide] :

Lettre.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Acte 01.mp3
Acte 02.mp3
Acte 03.mp3
Acte 04.mp3



> Télécharger ce livre audio par scènes [Aide] :

Lettre.mp3
Présentation des personnages.mp3

Acte 01 :

Scène 01.mp3
Scène 02.mp3
Scène 03.mp3
Scène 04.mp3
Scène 05.mp3
Scène 06.mp3

Acte 02 :

Scène 01.mp3
Scène 02.mp3
Scène 03.mp3
Scène 04.mp3
Scène 05.mp3
Scène 06.mp3
Scène 07.mp3
Scène 08.mp3
Scène 09.mp3
Scène 10.mp3
Scène 11.mp3
Scène 12.mp3
Scène 13.mp3
Scène 14.mp3
Scène 15.mp3
Scène 16.mp3

Acte 03 :

Scène 01.mp3
Scène 02.mp3
Scène 03.mp3
Scène 04.mp3
Scène 05.mp3
Scène 06.mp3
Scène 07.mp3
Scène 08.mp3
Scène 09.mp3
Scène 10.mp3
Scène 11.mp3
Scène 12.mp3
Scène 13.mp3
Scène 14.mp3

Acte 04 :

Scène 01.mp3
Scène 02.mp3
Scène 03.mp3
Scène 04.mp3
Scène 05.mp3
Scène 06.mp3
Scène 07.mp3
Scène 08.mp3



Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Lecture de la lettre : André Rannou,

Le Comte Almaviva : Vincent de l’Épine,

Rosine : Esperiidae,

Figaro : Alain Degandt,

Bartholo : Gustave,

Bazile : Christophe Ménager,

L’éveillé : Florent,

La jeunesse : René Depasse,

L’alcade : Aymeric,

Le notaire : TLT,

Didascalies : Cocotte,

Musique de l’Acte I Scène 4 : Christophe Ménager (d’après Rossini),

Montage et Coordination : Plume.



> Références musicales :

Gioachino Rossini, Il Barbiere di Siviglia, interprété par European Archive (domaine public).

Bruitages extraits de Freesound.org et Universal Soundbank.


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 06/09/2015.
Consulté ~26636

Autres projets collectifs

Suggestions

26 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup, chère Lila, de votre commentaire. C’est vraiment très encourageant pour nous. La création de pièces de théâtre audio est longue et laborieuse et les retours des audiolecteurs nous font vraiment plaisir.

  2. Bonsoir à tous,
    J’écoute beaucoup de vos lectures sans faire toujours de commentaires-mais j’ai décidé qu’il était temps de me faire connaître comme auditrice fidèle et enthousiaste- alors voici: je passe d’excellents moments à écouter les pièces que vous jouez.
    Alain Degandt a le ton très juste, je trouve et me fait bien rire. Vous êtes tous très bien.
    La littérature gagnerait beaucoup à être connue sous cette forme dans les écoles où j’ai souvenir que les collégiens étaient très vite dégoûtés de lire alors que toutes ces pièces regorgent de sagesse.

  3. Merci Marion pour votre retour. Nous sommes heureux d’avoir pu vous aider dans votre lecture. Bonne fin de vacances et bonne année scolaire !
    Cordialement,
    Plume

  4. Je dois lire ce livre pendant les vacances pour la rentrée.En le lisant simplement je ne retiens rien je lis bêtement alors que en le lisant en même temps qu’écouter l’enregistrement j’ai tout retenu.
    Merci beaucoup,
    Cordialement,
    Marion

  5. Merci Marie d’avoir pris la peine de nous laisser un commentaire pour nous faire part de votre satisfaction : c’est toujours un encouragement pour toute l’équipe.
    Bien cordialement,
    Plume

  6. • • •More