Berthe Morisot, Dans la salle à manger (ca. 1875)

Jeannot

« Le maître du Rouvre, Balaruc, était un fainéant qui humait la vie à l’aise, dans le plaisir du vin et de la chasse. Il laissait l’auberge aux soins de Cécile, sa fille. Un des maçons, Jean, rôdait fréquemment autour du Rouvre. Il montrait, dans son indigence, une telle humilité, que Cécile, qui était bonne, avait pitié de lui de temps à autre et l’invitait à boire. Si Balaruc, en entrant, le trouvait attablé, il riait. Partout, on se moquait de Jean. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 30/10/2020.
Consulté ~2297

Lu par Cocotte

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci, chère Claryssandre, pour votre aimable commentaire.
    Je suis contente que vous aimiez Georges Beaume. J’aime beaucoup ses romans, moi aussi, et il m’en reste encore plusieurs à lire. Je les économise pour les prochains mois.
    je suis contente de vous retrouver, même si vous n’avez pas le temps d’envoyer des commentaires pour tous les auteurs que vous aimez, il y en a tellement! Et, en confidence, moi aussi, je suis comme vous, mais c’est toujours une grande joie pour moi de découvrir votre nom.
    J’espère que vous allez bien. le printemps revient, les recommandations s’allègent, tout est encourageant, n’est-ce pas?
    A bientôt, j’espère.
    Très amicalement
    Cocotte

  2. Les textes de Beaume sont toujours empreint d’une grande humanité. Merci pour cette lecture chère Cocotte ! Bonne soirée. Prenez grand soin de vous. Bien amicalement.

  3. Chère Ribambelle
    Je suis très touchée et très heureuse de constater que vous aimez bien mes lectures. Soyez-en remerciée très chaleureusement.
    Je choisis mes textes en fonction des préférences de mes audio lecteurs, lectrices.
    J’ai encore des nouvelles et des romans de Beaume dans mes tiroirs. Je suis ravie de voir que vous aimez cet auteur. Je vais donner à un de ses romans un tour de faveur. Grâce à vous, il va “resquiller”, comme on dit dans le Midi!
    Amicalement
    Cocotte

  4. Chère Cocotte,
    Merci pour cette lecture (toujours impeccable). Cette nouvelle m’a fait penser à la Fée Migrane, une femme de tête qui choisit bien son prétendant.