La Pensée et le mouvant (Chap. 6)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 2h 16min | Genre : Philosophie


Bergson

« Ou la métaphysique n’est que […] jeu d’idées, ou bien, si c’est une occupation sérieuse de l’esprit, il faut qu’elle transcende les concepts pour arriver à l’intuition.
Certes, les concepts lui sont indispensables, car toutes les autres sciences travaillent le plus ordinairement sur des concepts, et la métaphysique ne saurait se passer des autres sciences. Mais elle n’est proprement elle-même que lorsqu’elle dépasse le concept, ou du moins lorsqu’elle s’affranchit des concepts raides et tout faits pour créer des concepts bien différents de ceux que nous manions d’habitude, je veux dire des représentations souples, mobiles, presque fluides, toujours prêtes à se mouler sur les formes fuyantes de l’intuition. » (Henri Bergson. La Pensée et le Mouvant, Introduction à la métaphysique.)

Publié d’abord comme article en 1903, dans la Revue de métaphysique et de morale sous le titre Introduction à la métaphysique, cet essai peut être lu comme une préface à l’étude des principaux livres de Bergson.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Introduction à la métaphysique.zip




> Références musicales :

Claude Debussy, La Mer 01, De l’aube à midi sur la mer, interprété par l’ensemble US Air Force Band (domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 17/03/2012.
Consulté ~32 133 fois

Lu par Ludovic Coudert

Suggestions

18 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. bonjour udovic Coudert,

    Alors où en êtes vous des sources de la morale e de la religion?

    merci encore pour vos lectures
    duval uzan

  2. Bonsoir mesange
    merci pour votre message. J’ai repris une lecture d’Aristote (Éthique à Nicomaque) je penserai revenir vers Bergson pour vous, mais ce sera plus tard. En vous remerciant pour vos encouragements,
    bien cordialement
    LC

  3. C’est extraordinaire d’écouter un texte si profondément pensé et si bien lu. Je vous encourage et j’attends avec impatience et intérêt d’autres livres de Bergson lu par vous.

  4. Merci cher Duval Uzan pour votre commentaire sympathique. Je suis heureux de partager avec vous cet intérêt pour la lecture de Bergson et S Weil (bien actuelle en effet en ces périodes électorales mais aussi d’un intérêt bien au delà de l’actualité).
    Pour ce qui concerne votre demande sur l’Énergie Spirituelle de Bergson, non, je ne l’ai pas lu. Thomas de Chatillon en a je crois enregistré des extraits.
    Bien cordialement
    LC

  5. Cher Ludovic,

    merci à nouveau pour votre admirable lecture .

    mais il m’a semblé que vous avez lu aussi l’énergie spirituelle
    et je ne la retrouve plus. je me suis sans doute trompée.
    J’ai écouté également votre admirable lecture de Simone Wheil sur les partie politiques sujet d’actualité tout à fait passionnant .

    amitiés

    encore toutes félicitations

  6. merci pour tout le travail que vous abattez pour. mais la lecture reste pour moi le seul et meilleur moyen d’assimiler un livre

  7. Chère Marianne,
    merci pour votre généreux commentaire. Vos propos sont assurément un encouragement fort précieux à la poursuite de ces lectures. Continuez à les prodiguer auprès de tous les audio-lecteurs que vous aimez.

  8. bonjour monsieur ludovic coudert

    je vous réécoute avec grand plaisir.
    Comme vous lisez bien!

    on croirait entendre Bergson lui même.
    bonne continuation

  9. Merci infiniment pour cette excellente lecture! J’aime énormément Bergson, mais une lecture “oculaire” n’est pas toujours possible. Je vous encourage vivement de nous lire d’autres textes de cet auteur.

    Cordialement,

    Cryonica

  10. Cher L.L.
    J’ai promis déjà de lire Les deux sources de la morale et de la religion de Bergson: c’est déjà un gros chantier, et je suis loin encore de l’avoir fini.
    Bref, je ne pense pas lire dans l’immédiat Matière et mémoire, que je tiens d’ailleurs pour le livre le plus difficile de Bergson, et certes un livre très intéressant.
    Cordialement

  11. Bonjour Ahmed,
    je prends note de votre demande, et j’avoue que l’idée de lire ce grand texte d’Aristote est bien tentante. (J’ai moi-même commencé à enregistrer un extrait de la Métaphysique d’Aristote, qui fait aussi partie des plus grands textes d’Aristote. Il sera sur le site assez prochainement) Cependant, je ne peux pas pour l’instant vous promettre la Rhétorique. J’ai devant moi une pile de livres en chantier, dont plusieurs en attente, promis aux auditeurs de Littérature audio. Je ne veux pas les différer plus. Ces lectures devraient me tenir occupé pour toute une année, et encore, en espérant disposer de tout le temps que je souhaite pour les mener à bien, ce qui m’arrive de plus en plus difficilement dans cette rentrée. Peut-être pourrais-je m’y attaquer à la rentrée prochaine?
    Cordialement,
    L.C

  12. Merci Christian pour votre commentaire précis et nuancé. Cela encourage à faire mieux encore, en ayant conscience que certains points restent perfectibles. Je me réjouis que cette lecture vous ait aidé à comprendre Bergson.

  13. Merci pour cette lecture qui m’a permis de connaître un texte fondamental d’un auteur qui m’a toujours paru difficile à suivre, étant donné son style tellement fluide qu’on perd facilement le fil. Vous avez su le plus souvent rendre le sens en accélérant sur les passages les plus vifs et en ralentissant sur les passages plus difficiles. J’ai passé un bon moment grâce à vous Ludovic et j’ai compris plus clairement des choses que je ne percevais qu’intuitivement.

  14. Merci chère Marianne pour votre mot enthousiaste.
    Il est vrai que toute l’équipe d’animation du site de Littérature-audio fait un travail collectif exceptionnel. Je suis heureux que Bergson vous ait ainsi pu rejoindre.

    L.Coudert

  15. Merci beaucoup pour cette formidable lecture.
    Vous êtes tous sensationnels, collecitevemt et individuellement.

    AMITIES