Tristan Bernard - Un oisif

Un oisif

Albert, Un oisif, de Tristan Bernard, a cette pensée :

« Tu ne connais pas les femmes. Tu as fait des femmes comme tout le monde. Mais pour savoir ce que c’est que la femme, ce que ça vaut, il faut avoir eu besoin d’elle.
Quand elles ne sont pas vraiment amoureuses, c’est à l’argent qu’elles tiennent le plus. Elles y tiennent comme des bêtes, aveuglément. Elles sont aussi attachées à une pièce de vingt sous qu’à un billet de cent francs. »

Albert est bien à sa place comme spécimen de Amants et voleurs car il est un peu des deux !

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 07/06/2018.
Consulté ~3175

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.