belphegor-1949-170x220

Belphégor

Belphégor, divinité moabite, prenant souvent un corps de femme, séduisait ses victimes en leur inspirant des inventions ingénieuses pouvant les enrichir. De cette légende, Arthur Bernède (1871-1927) a tiré un roman : Belphégor ou le Fantôme du Louvre, dans lequel Belphégor vole le trésor des Rois de France ; le feuilleton télévisé bien connu y substituera la quête du métal de Paracelse, secret des Rose-Croix.
Tous les ingrédients du polar fantastique sont réunis : détective, fantôme, crime, inspecteurs, arrestations, fuites, policiers qui se trompent, avec en prime, une angélique histoire d’amour et un suicide…

« Il y a un fantôme au Louvre ! Telle était l’étrange rumeur qui, le matin du 17 mai 1925, circulait dans notre musée national. Partout, dans les vestibules, dans les couloirs, dans les escaliers, on ne voyait que des gens qui s’abordaient, les uns effrayés, les autres incrédules, et s’empressaient de commenter l’étrange et fantastique nouvelle. » (Début du roman).


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 22/03/2011.
Consulté ~46628

Lu par René Depasse

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonne histoire racontée avec talent, mais bon sang M. Dépasse : achetez-vous un pavé tactile au lieu d’une souris! Ça coûte à peine 50$.

  2. J’adore vos lectures, presque dans le vrai sens du mot. Une toute petite chose par contre, ne trouvez vous pas que votre micro ne vous rend pas justice…

  3. Bonjour et bravo, ayant des souvenirs de Belphegor, datant de la petite enfance, je n’avais retenu que le déguisement et rien compris de l’histoire. Voici donc “une petite mise à jour” de ma culture. Excellent polar effectivement avec une saveur du temps passé…
    (Vous butez sur certains mots parfois ce qui me fait bien sourire à chaque fois…Chantecoq ou chantecloque :0) Bonne continuation

  4. Exellent polar, d’autant que l’intrigue est très forte, le tout embelli avec la lecture de Mr Depasse qui sait si bien nous trasmettre les ” l’accent” propre à chaque personnage. Merci.

  5. Mickael le 3 août 2011 :

    Je rajouterais (à Robert) juste que 2 cognac sur les 10 heures que dure la lecture… cela me semble peu…

    C’est rigoureusement exact, car ce sont finalement les soixante-quinze centilitres qui y sont passés.
    Noter que l’histoire de Belphégor est agréable et que l’intrigue est supérieure à celle de Judex, très alambiquée (hic !) à mon goût.

  6. Bravo René!!
    Encore une belle histoire dans laquelle je plonge avec délice pour commencer ma nuit…
    Encore merci pour toutes ces belles lectures que vous partagez avec le plus grand nombre!
    Alors bonne écoute à tous…
    Amicalement
    Caroline

  7. Je crois que tout est dit … ce fut excellent comme le sont la grande majorité vos lectures.
    Je rajouterais (á Robert) juste que 2 cognac sur les 10 heures que dure la lecture .. cela me semble peu …

    A bientôt pour une autre de vos lectures Mr Depasse

    Cordialement
    Mickael

  8. C’est toujours un réel plaisir d’écouter vos lectures; celle-ci n’echappe pas à la règle. Merci à vous d’avoir si vite répondu à ma suggestion. Je connaissais la série télévisée mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire le livre.

  9. Excellent, comme d’habitude, merci.
    Je n’aurais jamais lu ce livre sur papier et je suis très heureux de pouvoir l’entendre pour me détendre, les pieds sur le bureau, en fumant un partagas et en buvant un cognac, voire deux.

  10. Écoute à peine terminée. Intrigue très agréable et les tirades de Marie-Jeanne (comme celle de la fin de la 2e partie) sont assez jouissives, surtout servies par votre interprétation.
    Merci !

  11. Merci Mr Depasse.

    Quelle fantastique immersion grâce à votre talent habituel.

    Du beau, du grand, du vrai bonheur.