belphegor-1949-170x220

Belphégor

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10h | Genre : Romans


Belphégor

Belphégor, divinité moabite, prenant souvent un corps de femme, séduisait ses victimes en leur inspirant des inventions ingénieuses pouvant les enrichir. De cette légende, Arthur Bernède (1871-1927) a tiré un roman : Belphégor ou le Fantôme du Louvre, dans lequel Belphégor vole le trésor des Rois de France ; le feuilleton télévisé bien connu y substituera la quête du métal de Paracelse, secret des Rose-Croix.
Tous les ingrédients du polar fantastique sont réunis : détective, fantôme, crime, inspecteurs, arrestations, fuites, policiers qui se trompent, avec en prime, une angélique histoire d’amour et un suicide…

« Il y a un fantôme au Louvre ! Telle était l’étrange rumeur qui, le matin du 17 mai 1925, circulait dans notre musée national. Partout, dans les vestibules, dans les couloirs, dans les escaliers, on ne voyait que des gens qui s’abordaient, les uns effrayés, les autres incrédules, et s’empressaient de commenter l’étrange et fantastique nouvelle. » (Début du roman).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Belphégor.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première partie :

Chapitres 01 à 03.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Chapitres 04 à 08.mp3
Chapitres 09 à 12.mp3

Deuxième partie :

Chapitres 01 à 03.mp3
Chapitres 04 à 07.mp3

Troisième partie :

Chapitres 01 à 03.mp3
Chapitres 04 à 06.mp3

Quatrième partie :

Chapitres 01 à 03.mp3
Chapitres 04 et 05.mp3
Chapitres 06 à 09.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 22/03/2011.
Consulté ~46565

Lu par René Depasse

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonne histoire racontée avec talent, mais bon sang M. Dépasse : achetez-vous un pavé tactile au lieu d’une souris! Ça coûte à peine 50$.

  2. J’adore vos lectures, presque dans le vrai sens du mot. Une toute petite chose par contre, ne trouvez vous pas que votre micro ne vous rend pas justice…

  3. • • •More