justice-e1647177720777

Michée

« Et toi, Bethléhem Éphrata,
petite entre les milliers de Juda,
de toi sortira pour moi
celui qui dominera sur Israël,
et dont l’origine remonte aux temps anciens,
aux jours de l’éternité.
C’est pourquoi il les livrera
jusqu’au temps où enfantera celle qui doit enfanter,
et le reste de ses frères
reviendra auprès des enfants d’Israël.
Il se présentera, et il gouvernera avec la force de l’Éternel,
avec la majesté du nom de l’Éternel, son Dieu :
Et ils auront une demeure assurée,
car il sera glorifié jusqu’aux extrémités de la terre.
C’est lui qui ramènera la paix. »

Traduction : Louis Segond (1810-1885).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Antonio Vivaldi, sonate pour violoncelle et clavier RV067-01, interprété par Janos Starker (violoncelle) et Stephen Swedish (piano) (1962, domaine public).
Max Bruch, Fantaisie Écossaise, interprétée par New Symphony Orchestra of London, dirigé par Malcolm Sargent, avec Jasha Heifetz (violon) (1962, domaine public).
Max Bruch, Kol Nidrei Opus 047, interprétée par l’Orchestre Lamoureux, dirigé par Jean Martinon, avec Pierre Fournier (violoncelle) (1961, domaine public).
Max Bruch, Kol Nidrei Opus 047, avec Jacqueline Du Pré (violoncelle) et Gerald Moore (piano) (1962, domaine public).

Livre audio ajouté le 12/03/2015.
Consulté ~7 836 fois

Lu par Bruissement

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Cocotte. Vous avez raison, il serait dommage d’omettre les petits prophètes.
    Ces prophètes que l’on qualifie de “petits” ne le sont qu’en référence à la taille de leurs écrits et non pas en rapport à l’importance de leur message. Ainsi dans Michée, par exemple, et nulle part ailleurs, se trouve la prophétie éminemment importante de la naissance du Sauveur à Béthléem, quelques sept siècles avant sa naissance. Dans Michée on trouve aussi un plaidoyer en faveur des pauvres et contre la rapacité et l’injustice des riches, mais surtout Michée éclaire l’homme de bonne volonté, sur l’attente de Dieu à son égard, à savoir non point des sacrifices mais de la droiture et de la bonté. Donc, oui, chère Cocotte, il ne faut pas manquer les petits prophètes.

  2. Ces petits Prophètes manquaient en effet à la compilation de l’Ancien testament.
    C’est très agréable de les écouter, lus par vous, avec un bel accompagnement musical.
    Merci, Bruissement. A bientôt!
    Cocotte