Joaquin Sorolla - Retrato de Vicente Blasco Ibanyez

Le Mur – La Pared

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 21min | Genre : V.O.


Joaquin Sorolla - Retrato de Vicente Blasco Ibanyez

Le recueil Contes espagnols d’amour et de mort, dont est extrait ce petit conte proposé ici en version originale et en français, rassemble, selon F. Ménétrier, quelques unes des « plus belles histoires qui commencèrent à le faire remarquer dans sa patrie, alors que Blasco Ibáñez était, avant tout, le député de Valence et l’un des plus fameux agitateurs républicains de l’Espagne.
Ces contes de jeunesse ont pour décor la campagne valencienne, la huerta magnifique, paradis de fleurs et d’orangers, ou bien les rues ou les faubourgs de la ville, cité toujours à moitié arabe, ou encore les plages voisines où pullulent le pêcheur héroïque et le contrebandier hardi.
[…] Blasco Ibáñez est toujours le poète incomparable, l’écrivain de génie dont l’un de ses plus clairvoyants admirateurs a dit qu’il ne saurait être comparé comme conteur qu’à notre grand Maupassant. »

Traduction : F. Ménétrier (1867-1928).

Illustration : Joaquin Sorolla, Retrato de Vicente Blasco Ibáñez (Source).

Licence Creative Commons

La Pared.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)


Le Mur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)




> Références musicales :

Emili Someño, Calçaes de Morella, de l’album Penyal d’Ifac, avec l’aimable autorisation de l’artiste.

> Consulter la version texte de ce livre audio : version originale : La Pared, traduction en français : Le Mur.
Livre audio ajouté le 16/06/2010.
Consulté ~19 519 fois

Lu par Christine Sétrin

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Realmente es un placer escuchar por la noche estos cuentos.

    Para teclear á,í,ó,ú,ñ,Ñ,¿, es suficiente empujar la teclea [Alt] izquierda (160,161,162,163,164,165,168).

    “alcalde” vient de l’arabe “al caïd” (le chef) que l’on retrouve en français populaire.
    Tout comme “algodón”, “al godon” qui en arabe se traduit de lui-même.
    “betenjine”(ar.) a donné “berenjena”(es.), soit “aubergine”(fr.)
    Quand vous allez dans le Sud de l’Espagne et que vous traversez le Guadalquivir, n’oubliez pas que c’est le “Oued El Kebir”(ar.) ou “Le Grand Fleuve”(fr.).
    Le français n’est pas en reste avec “alcool” ou “tourbe”(fr.)=”turb”(ar.)=terre.

    La civilisation arabe est restée 700 ans présente dans presque toute la péninsule ibérique (sauf au Nord de l’Ebre). Elle y a vécu avec les Juifs et les Chrétiens, des mélanges ont eu lieu (populations, cuisines, architectures, médecines, mathématiques) et cela a laissé des traces.

  2. Bonsoir cher Thierry,

    Rendez vous un peu plus haut au paragraphe “Consulter la version texte de ce livre audio” et cliquez sur « La Pared » pour accéder au texte en espagnol.

    Le téléchargement ou l’impression du texte complet n’est pas possible (du moins je n’ai pas trouvé comment faire 🙂 ) et il vous faudra imprimer chaque page individuellement. Mais comme ce conte ne fait que 8 pages, cela ne devrait pas être trop pénible… 😉

    Merci de votre commentaire 🙂 .

    Très belle soirée !!!

    Ch.

  3. j’ai apprécié la version MP3 , mais comme pour d’autres contes , j’aimerais imprimer le texte de “la pared” , car je suis étudiant en espagnol et j’ai encore besoin de lire en écoutant , pour comprendre
    merci ,de m’aider
    Thierry

  4. Merci à vous chère Joëlle pour votre commentaire.

    Pratiquer l’espagnol en compagnie de Blasco Ibáñez, Clarín ou Quiroga (mes enregistrements en V.O. espagnol disponibles pour le moment…) ne peut être que très bénéfique, ne serait-ce que pour se faire une idée du style de ces auteurs…

    Ne manquez pas non plus les enregistrements de mes camarades Veloso y Magali Guerrero… 🙂

    Je vous souhaite de très belles découvertes sur le site.

    À bientôt,

    Ch.

  5. • • •More