Histoires désobligeantes (Sélection 2)

Donneur de voix : Éric | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Auguste Rodin - Main crispée (par Eugène Druet, vers 1898)

« – Je vous dis, mon père, que j’ai mis du poison dans sa tisane !

Puis, rien. La femme dont le visage était invisible se releva du prie-Dieu et, silencieusement, disparut dans le taillis des ténèbres.

Pour ce qui est du prêtre, il ne bougeait pas plus qu’un mort et de lentes minutes s’écoulèrent avant qu’il ouvrît la porte et qu’il s’en allât, à son tour, du pas pesant d’un homme assommé.

Il fallut le carillon persistant des clefs du bedeau et l’injonction de sortir, longtemps bramé dans la nef, pour que Jacques se levât lui-même, tellement il était abasourdi de cette parole qui retentissait en lui comme une clameur. […] »

Ce livre audio contient les nouvelles : La Tisane (Version 2), La Religion de monsieur Pleur, Les Captifs de Longjumeau, Terrible Châtiment d’un dentiste.

Accéder à Histoires désobligeantes (Œuvre intégrale)

Histoires désobligeantes (Sélection 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)



> Références musicales :

Antonín Dvorak, Sérénade 01 en mi majeur, Op.02, Larghetto, interprété par l’ensemble Pro Arte München, dirigé par Kurt redel (1958, domaine public).


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 08/08/2010.
Consulté ~15 318 fois

Lu par Éric

Suggestions

11 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. A Carole

    Merci pour ce conseil,pour la technique,moi je fais: doucement,doucement maman Cadichonne, il faut que je demande à mon fils comment ça marche.
    a une prochaine fois.

  2. A Cadichonne : peut-être pouvez-vous procéder à l’acquisition d’un baladeur MP3 ?… La plupart sont aujourd’hui proposés à des coûts raisonnables (à partir d’une quinzaine d’euros pour les lecteurs de capacité d’un gigaoctet – ce qui correspond à une vingtaine d’heures d’écoute environ).
    Les voix du site pourront ainsi vous accompagner également lors de vos promenades !!!
    Bien amicalement,
    Carole

  3. à Carole
    Votre message me touche,mais quand-même je sens bien que désormais,il me faudra penser aux autres si je commente,c’est en se trompant qu’on apprend.

    En effet,
    je viens de découvrir ce site que je considère comme une véritable chance pour pour ceux qui n”ont pas toujours la possibilité de s’asseoir pour lire,par exemple.
    Avec un casque qi a un cordon de plusieurs mètres,je peux écouter les textes lus et puis pas n’importe quoi!
    Les livres audios sont chers dans le commerce et je crois qu’il y a peu de choix.
    Dommage que je n’ai pas de cordon de plusieurs kilomètres pour écouter quand je sors mes chiens.

  4. Chère Cadichonne,
    Merci pour votre message !!!
    N’hésitez pas à continuer à poster vos commentaires !!! (La précision apportée préservera la surprise du dénouement du récit, aux audiolecteurs qui n’auraient pas encore entendu l’enregistrement au préalable de la lecture de ses commentaires).
    Je vous souhaite d’agréables et nombreuses découvertes sur le site !!!
    Bien amicalement,
    Carole

  5. Excusez moi,je n’ai pas pensé à ce problème,si vous le pouvez,n’hésitez pas à supprimer mon commentaire précédent.Je comprends très bien.
    Merci

  6. Attention ! Ce commentaire dévoile une partie de l’histoire.

    bonjour Eric,

    J’ai dû réécouter pour être sûre d’avoir bien compris;c’était dans la tisane de son fils que cette femme avait mis du poison,pour garder son amant! QUELLE HORREUR!

    Merci beaucoup.

  7. Grâce à vous, j’ai découvert des textes que je ne connaissais point encore…Et je vous en sais gré, d’autant que je les ai appréciés. Merci à vous, Éric et à bientôt.
    Sophie