Le Sot Amoureux dupé (Éditions Barbier, 1846).

Le Sot Amoureux dupé

Neuvième Journée, Nouvelle 5 du Décaméron (1350) : Le Sot amoureux dupé.

« Le pauvre Calandrin » est joué par ses amis…

« Ainsi le pauvre Calandrin, molesté, meurtri, retourna à Florence. Il oublia son amour, et ne s’en ressouvint que par les reproches dont sa femme l’accablait jour et nuit. Il ne revint plus au château, où il avait été le jouet de ses compagnons, de Philippe et de Colette. »
FIN

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 30/11/2017.
Consulté ~7 751 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.