Le Décaméron de 1846, aux éditions Barbier

Prologue du « Décaméron » – L’Enfer des amantes cruelles

Le Prologue du Décaméron aurait dû être lu avant la première des cent nouvelles il y a cinq ans. (Mieux vaut tard…)

L’Enfer des amantes cruelles (Journée V, Nouvelle 08) est une illustration de son cas « personnel » évoqué par Boccace dans son prologue. Amusante coïncidence… !

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).
Remarques :

Consulter la version texte de ce livre audio : Prologue, L’Enfer des amantes cruelles.

Livre audio ajouté le 26/03/2016.
Consulté ~9 685 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.