Jean Beraud After the Misdeed

Pauvre Petite

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 6min | Genre : Nouvelles


Jean Béraud - After the Misdeed

Simple histoire

« L’orgue chante. La foule emplit la vaste église
La jeune mariée entre, des fleurs au front,
Et l’espoir des bonheurs permis qui lui viendront
Ravir son cœur naïf d’un émoi qui la grise.

– Bien des jours ont passé depuis cet heureux jour.
Rideaux baissés, un fiacre au coin d’un quai s’arrête ;
Une femme voilée en sort, baissant la tête.
L’adultère revient d’un rendez-vous d’amour.

Entre l’heure innocente et l’heure criminelle
Que de drames secrets se sont joués en elle !
Quel sacrifice a fait ce cœur, s’il reste fier !

C’est la bien simple histoire écrite dans ce livre,
Et quand le criminel bonheur payé si cher
Te manqua, pauvre cœur, tu ne pus lui survivre ! »

Un grand merci à R.D.

> Écouter un extrait : Chapitre 00.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Pauvre Petite.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 19/07/2016.
Consulté ~5 185 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher sire Stéphane
    Vous voilà donc accro à Paul Bourget? C’est comme moi! Depuis que, grâce à mes collègues donneurs de voix de Littérature Audio, j’ai découvert cet auteur, et bien d’autres, peu connus de la génération d’aujourd’hui, je suis ravie, enchantée, comblée de voir tant de beaux romans…
    Votre commentaire, amical et très encourageant, m’a fait un très grand plaisir. Je vous remercie de tout mon cœur pour vos mots si motivants, qui ensoleillent ma journée.
    “Même en courant plus vite que le vent, plus vite que le temps, même en cent ans, je n’aurai pas le temps” de publier tous les romans que j’ai envie de partager avec vous. Je ferai de mon mieux!
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  2. Dame Cocotte,
    Puis-je vous faire une confidence, j’ai déjà téléchargé un Bourget “L’éventail de dentelle” que vous aviez mis en ligne le 30 janvier (et que je n’ai pas encore eu le temps d’écouter), et voici que j’en télécharge déjà un deuxième.
    Le fait est que mon addiction à votre lecture et au timbre étincelant de votre voix est telle qu’il m’est difficile de m’en priver…
    Bien que n’ayant encore rien lu de cet auteur (membre de l’Académie française) je suis certain que lu par vous, ce sera un délice de fin gourmet.
    Stéphane