Juana, la fiancée mexicaine

Juana, la fiancée mexicaine (Tome 1)

Louis Boussenard (1847-1910) est un écrivain français, auteur de romans d’aventures, surnommé de son vivant le Rider Haggard français, plus connu aujourd’hui en Europe de l’Est, où quarante volumes de ses œuvres ont été publiés dans la Russie impériale en 1911, ainsi que dans les pays francophones. (Source : Wikipédia)

Le début : « C’est au Mexique, sous cette zone intermédiaire qui confine à la fournaise des terres chaudes – tierras calientes – et touche au plateau des terres tempérées – tierras templadas. Par cinq degrés au-dessus du tropique, mais à mille mètres d’altitude. En bas, c’est la terre chaude empoisonnée de la Vera-Cruz, de Tampico et de Matamoros, le lieu d’élection du terrible vomilo negro. Ici, le printemps éternel, avec parfois de subites incandescences, mais où du moins l’homme peut vivre sans péril et sans souffrance.
Voici la forêt vierge, qu’un caprice de nabab semble avoir transformée en un parc sans fin. Un parc grandiose et formidable, avec ses arbres géants, pavoisés d’orchidées, enchevêtrées de lianes, sous lesquels rugissent les jaguars, les pumas et les léopards ; une futaie sans fin, avec des acacias à gomme, barbelés d’épines, des citronniers sauvages, des dracénas, des jolantes, des camphriers, des latanias, des poivriers, des magnolias et des lauriers-roses… retraites inviolées où bourdonnent les colibris et les oiseaux-mouches, où bavardent les pies au plumage d’azur, où s’ébattent les turbulentes perruches multicolores… »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 13/12/2019.
Consulté ~4 241 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

12 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. MERCI DANIEL ! je viens de voir qu’il est possible de telecharger le 2 sur un autre site et le 3 ? j’adore véritablement votre voix et façon de lire aussi j’ai déjà tout écouté de vous ! à part ce n°2 que je vais écouter ce soir ! je voulais vous dire aussi qu’il est fort dommage que vous ne soyez pas le lecteur des kipling à part les contes courts !Merci encore pour ces bons moments à entendre votre voix si réconfortante!

  2. • • •More