Caspar David Friedrich, Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages (1818)

Poèmes

Selon Gaël de Bouteiller, « la mise en forme poétique est avant tout un acte d’ordre qui donne corps au secret. »
Entrons donc dans quelques petits secrets d’âme… une âme « en décalage » qui finit par accéder à des « rythmes sereins » au travers d’une rencontre tant désirée et cependant insoupçonnée, une rencontre qui sait être « la voile et le vent, la mer et l’esquif »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Sonate n° 5 pour violon et clavier BWV 1018, interprété par David Oïstrakh et Lev Oborin (1951, domaine public)

Livre audio gratuit ajouté le 30/12/2011.
Consulté ~12436

Lu par Bruissement

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.