Léonard de Vinci - Étude du Christ

Le Remords de Pierre (Poème)

Si les quatre évangélistes relatent le reniement de Pierre, un seul, Luc, mentionne ce fait remarquable situé au chant du coq : « le Seigneur s’étant retourné, regarda Pierre ».
Ainsi, même devant ses juges qui veulent à tout prix le condamner, Jésus songe moins à lui qu’à ses amis et prend la peine de se retourner pour regarder Pierre.
C’est ce regard qui fait l’objet de cette poésie.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Léonard de Vinci - Étude du Christ
Références musicales :

Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto K299-02, interprété par René Leroy, Lily Laskine et l’ensemble Royal Philharmonic, dirigés par Thomas Beecham (1947, domaine public).

Livre audio ajouté le 20/10/2013.
Consulté ~7 880 fois

Lu par Bruissement

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Theo, votre gentil commentaire me touche beaucoup et je vous remercie d’avoir pris la peine de le poster.
    J’aimerais ajouter que, puisque vous souhaitez une foi plus affermie, rien de tel que la lecture ou l’écoute des évangiles notamment. C’est par la connaissance qu’on ancre sa foi, une connaissance faite de savoir et de pratique.
    Voici un lien à votre service:

    https://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/bible-oeuvre-integrale

    Bien amicalement

  2. Ce beau poème vient renforcer ma foi, et j’en ai besoin, moi qui doute si souvent. Je me demande même pourquoi je doute autant, alors que j’aimerais tant être ravi à moi-même.
    Merci Bruissement

  3. Chère Cocotte, cela me fait vraiment plaisir que vous soyez sensible à ma poésie et je vous remercie de votre bien aimable commentaire 🙂

  4. Vos poèmes sont très beaux. Ils me font penser à ceux de la poétesse russe Olga Sedakova que j’écoutais l’autre jour sur France Culture, lus par Hugues Quester.

    Un bel apport à Litterature audio.com

    Amitiés,

    Ahikar

  5. Chère Bruissement

    Encore un beau texte, émouvant dans sa sobriété, qui fait réfléchir, et qui va bien plus loin qu’une simple lecture religieuse.
    Et toujours si bien interprété, avec tant de sensibilité. J’ai beaucoup aimé. Merci, Bruissement.
    Amitiés
    Cocotte