John William Waterhouse - I am Half Sick of Shadows said the Lady of Shalott 1915

Mélancolie (Poème)

« O mélancolie, lampe éteinte,
Sombre dans l’âme qui s’entête,
Chemin qui au tournant, s’arrête,
Ciel ayant perdu ses teintes,

Ta brume insidieuse pénètre,
Pour l’effacer, l’ancienne joie.
Tes larmes coulent tant et noient,
Dès l’aube, on ne veut plus être. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Frédéric Chopin, Nocturne Op37-01, interprété par Jan Ekier (1959, domaine public).

Livre audio ajouté le 02/11/2013.
Consulté ~8592

Lu par Bruissement

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci chers Shmuel et Cocotte pour vos commentaires.
    Votre gentillesse si persévérante m’est un précieux et amical réconfort.
    Bonne continuation à vous dans vos travaux respectifs.

  2. Encore un poème délicat, dont la mélancolie s’accorde avec l’automne qui s’approche. Très belle lecture, pleine de sensibilité, comme d’habitude …
    Bravo, Bruissement, à l’auteur et à l’interprète.
    Et merci!
    Cocotte