Julio Romero de Torres - La Siesta

Un ange sur la terre

• • •More

À bord du vaisseau qui les emmène de La Havane en Espagne, lors d’une tempête, la mère de la petite Lágrimas (Larmes) meurt et l’enfant se retrouve seule avec son père, le dur et cruel Don Roque. Dès lors l’existence de la jeune fille sera marquée par la souffrance physique et morale, due à son trop tendre caractère et sa grande sensibilité…

Ce qui pourrait paraître un mélodrame dans la plus pure tradition du XIXème est en fait pour Fernán Caballero (pseudonyme de l’auteure Cecilia Böhl de Faber y Larrea (1796-1877)) une trame pour nous offrir une succession de scènes de moeurs, et pour peindre, plutôt que des héros de roman, des portraits de la vie réelle. Même si son discours moral semble aujourd’hui un peu désuet, elle n’a pas son pareil pour décrire la vie quotidienne andalouse et mettre en scène des personnages pittoresques – souvent très drôles – mais tellement humains : la paysanne pleine de bon sens, le nouveau riche et l’avare endurci ou encore les étudiants en pleine vie de bohème…
Où l’on découvrira que le safran n’était pas, en 1853, un condiment apprécié par tout le monde…

Traduction : Alphonse Marchais (XIXème siècle).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Julio Romero de Torres (1874–1930), La Siesta.

Références musicales :

Paco Santiago, Bajo el Tajo, de l’album Guitarras en la Alpujarra II (avec l’aimable autorisation de l’artiste).
Paco Santiago, Alma Sudamericana, de l’album Guitarras en la Alpujarra III (avec l’aimable autorisation de l’artiste).

Livre audio gratuit ajouté le 20/09/2011.
Consulté ~19173

Lu par Christine Sétrin

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir,

    Merci de me faire connaître des auteurs ,que seule je n’aurais pas su trouver ,ne connaissant pas du tout la littérature étrangère du XIX siècle .

  2. Bonsoir cher Pierre 🙂

    C’est moi qui vous remercie pour votre commentaire qui ne peut que m’encourager !!!

    À très bientôt, j’espère, pour de nouvelles lectures.

    Bien amicalement,

    Ch.

  3. Pierre, le 12 décembre Bonjour Christine, je tiens à vous féliciter pour votre travail; je suis mal voyant et j’apprécie beaucoup votre voix et vos choix de lecture . Mille fois merci . Pierre