Thierry Cabot - Pressez vous de m aimer

Pressez-vous de m’aimer (Poème)

Thierry Cabot a écrit ce poème en février 2010. Il est extrait de La Blessure des mots et il est retenu pour une deuxième édition en préparation.

Un homme, en proie à la déréliction, cherche dans l’amour d’une femme le plus chaud des refuges.

« De ton corps plein je ferai ma chaumière
Semant le rêve… auquel sans fin tu crois. »

Avec l’aimable autorisation du poète.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto pour clarinette et orchestre en la majeur, interprété par Benny Goodman et l’ensemble Boston symphony Orchestra, dirigé par Charles Munch (1956, domaine public).

Livre audio ajouté le 18/05/2011.
Consulté ~12 152 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je suis infiniment touchée par votre message, chère Johanne. Vous avez raison, l’Amour pur est éternel. C’est un très grand plaisir pour moi d’avoir pu partager avec vous le bonheur que j’ai éprouvé en lisant l’un des poèmes que je préfère de “La Blessure des Mots”. Ils sont tous très beaux, mais je me sens très proche de certains.
    Je vous embrasse, chère Johanne, et je vous remercie de tout cœur pour votre fidélité.
    Cocotte

  2. Je ne connaissais pas ce poème et le découvre avec beaucoup d’émotions!!! Le temps passe mais l’Amour Pur est Éternel!!! Vous êtes aimé…et le serez toujours Cher Thierry!!! Fort belle interprétation Chère Cocotte!!! Je vous embrasse!!!Johanne

  3. Très beau poème émouvant avec toujours chez monsieur Cabot , cette idée de temps qui nous échappe. Cocotte arrive très bien à saisir ces nuances .
    Merci beaucoup

  4. Merci, chère Poupoulette, merci, cher Daniel, pour vos chaleureux commentaires. Merci pour vos encouragements qui m’ont fait un très grand plaisir. Vous me donnez envie de continuer. Je suis très touchée.
    Il y a encore plusieurs poèmes de Thierry Cabot qui vont sortir dans les prochains jours, puis une sélection, un peu plus tard.
    Thierry est très heureux de voir que vous appréciez ses poèmes et il vous en remercie.
    A très bientôt, j’espère moi aussi.

  5. Merci chère Cocotte,
    Pour ce bref instant d’émotion qui vous va si bien
    dans lecture de cet auteur qui vous va comme un gant !!
    A très bientôt j’espère.

    Daniel

  6. JOOOLIIIIIII ! Merci à la muse qui inspire si bien ce poète à la sensualité bien épanouie ! Et merci à Cocotte pour son interprétation tout en finesse et en ressenti, véritable écho à ce texte ô combien romantique…

    Cot cot cot