Tombeau Chateaubriand Saint Malo

Mémoires d’outre-tombe (Troisième Partie, Livres 42 et 43)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 3h 34min | Genre : Poésie


Tombeau de Chateaubriand à Saint Malo

Cet audiolivre vous propose les deux derniers Livres des Mémoires d’outre-tombe.

Dans le Livre 42, Chateaubriand commence par la politique générale, Louis-Philippe, messieurs Thiers, Talleyrand, de La Fayette, Armand Carrel.
Il évoque ensuite quelques femmes, une Louisianaise, madame Tastu et madame de Bourdic-Viot dont il nous signale « une ode remarquable », poème intitulé Le Silence.
« Madame de Bourdic-Viot fut célèbre sous Louis XVI par cette Ode sur le Silence » (Information de La Pléiade, Chateaubriand, Les Mémoires d’outre-tombe, Tome deux, p.1130, 1951).
George Sand est aussi évoquée dans le chapitre sept.
Puis ce Livre 42 se termine par la mort de Charles X.

Le Livre 43, écrit le 25 septembre 1841, s’intitule « Conclusion ».
Le texte Avenir du monde des Suppléments aux Mémoires, est à lire associé au Livre 43, on y trouve de très importantes réflexions sur la société et la vie politique.
Cet ultime Livre de ses Mémoires est un sobre et touchant récapitulatif :
– la vie politique, l’Histoire de France, la mort du duc d’Enghien en toile de fond permanente dans la pensée de l’auteur, et si bien traitée dans le Livre 16, sont ici reprises et repensées.
– la Liberté et la liberté de la presse ont été son idée fixe, pour notre société en évolution, avec des réflexions sur l’Égalité et la Fraternité.
– et, bien sûr, le Temps, historique et privé, l’Espace, géographique voire astronomique et privé, accompagnant son regard sur l’Histoire et son histoire, son recul, son humour, sa lucidité, sa foi chrétienne, sa culture structurent et tissent par leurs subtils entrelacs ce Livre et tout l’ensemble de ses Mémoires.

Chateaubriand décède à Paris le 4 juillet 1848, madame Récamier est à son chevet ; cette relation et la fin de notre auteur sont présentées avec délicatesse par madame Baldran, agrégée de l’Université, dans ses conférences Juliette Récamier : La Belle des belles et Une éclatante maturité.

Selon son vœu, Chateaubriand repose à Saint-Malo, où il était né le 4 septembre 1768.

Entre le 21 octobre 1848 et le 3 juillet 1850, les Mémoires d’outre-tombe paraissent dans la presse (Information : La Pléiade, Tome un, 1951).

Illustration : Tombeau de François-René de Chateaubriand, à Saint-Malo sur le rocher du Grand Bé, face à la mer qu’il a tant chérie.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Livres 42 et 43.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Livre 42 :

Chapitres 01 à 03.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Chapitres 04 à 07.mp3
Chapitres 08 et 09.mp3

Livre 43 :

Chapitres 01 à 06.mp3
Chapitres 07 à 09.mp3



> Références musicales :

Livre 42, début Livre 43 :

Johann Sebastian Bach, Concerto numéro 3, pour deux violons et orchestre, « Double concerto », en Ré mineur, BWV1043_III, largo ma non tanto, interprété par Igor Oïstrakh et l’Orchestre Royal Philharmonic, dirigé par Eugène Goosens (1962, domaine public).

Fin du Livre 43 :

Johann Sebastian Bach, Chants sacrés, BWV 487, « Mein Jesus was fur seelenwech », interprété par Aafje Heynis et Simon Jansen (1960, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 27/11/2016.
Consulté ~10 583 fois

Lu par Christiane-Jehanne

Suggestions

20 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci infiniment,chère Sylvie, je suis très touchée de votre très gentil message, et ravie que ces M.O.T vous intéressent. C’est un ouvrage très varié et bien enrichissant. Je vous remercie encore bien chaleureusement de votre bien aimable message, et vous souhaite une belle soirée, très amicalement, Christiane.

  2. Merci Christiane-Jehanne pour votre excellent travail de lecture des M.O.T. Vous m’avez réconciliée avec Chateaubriand que je n’aimais guère quand j’étais jeune. A présent que, pour le parodier, j’ai quitté les rivages de la jeunesse (!), j’apprécie plus sa réflexion sur le temps avec l’omniprésence de la mort en perspective.
    Par goût de l’histoire j’ai commencé par la partie 3, laissant délibérément de côté les pages les plus célèbres. J’ai beaucoup apprécié de nombreux chapitres, comme celui sur les Cent jours et tout ce qui concerne la révolution de juillet.
    En attendant de vous retrouver dans les parties 1 et 2, je voudrais dire que la remarque d’un certain zozo présente dans les commentaires est tout à fait inappropriée : Pour lire Chateaubriand il n’est pas nécessaire de se croire au théâtre, ce qu’il faut c’est une certaine lenteur, une diction impeccable, une articulation qui respecte la syntaxe et le balancement de ces longues et magnifiques phrases. Or ce sont justement là VOS QUALITES !
    Donc merci et à bientôt.

  3. Cher John Peters, je suis extrêmement touchée de votre si gentil message.
    Je suis bien sûr bien contente que cette Intégrale vous ait convenu.
    Vous êtes bien indulgent pour mon petit travail, grand merci de votre bien aimable commentaire.
    Toutes mes amitiés,
    Christiane-Jehanne.

  4. J’ai trouvé votre lecture admirable: la voix, les intonations, les pauses, l’accent. J’ai passé 43 livres en votre compagnie, envoûté par le personnage que votre interprétation m’a fait connaître.
    Vous avez incarné ce grand littérateur, ce qui suppose une compréhension certaine de sa pensée et surtout une intuition de son zeitgeist, si vous me pardonnez le choix de mot.

    Merci et je me tourne vers d’autres ouvrages en espérant trouver le nom de Christiane-Jehanne au hasard de mes choix.

  5. Cher Philipps, c’est moi qui vous remercie beaucoup d’avoir pris la peine d’un message, c’est très gentil.
    Ce texte est si splendide que ce fut un immense plaisir pour moi que de le lire.
    Je suis bien contente que cela vous convienne.
    Toutes mes amitiés,
    Christiane – Jehanne.

  6. Chère Cocotte, grand merci de votre soutien. C’est vraiment extrêmement gentil.
    Ca remonte le moral d’avoir de telles amies que vous et Claire-Marie.
    Merci beaucoup de votre encouragement .
    Très belle journée à vous.
    Toutes mes amitiés !
    Christiane-Jehanne.

  7. Chère Christiane-Jehanne
    Je n’ai pas trouvé du tout votre ton uniforme. Il s’agit de “Mémoires d’outre tombe”, pas d’une pièce à grands effets dramatiques et emphatiques. Vous avez très bien fait de lire ce texte avec sobriété, c’est tout à fait ce qui convenait. Vos lectures sont toujours interprétées avec intelligence et sensibilité. Continuez ainsi, ne changez rien. C’est très bien!

    Je suis tout à fait d’accord avec Claire-Marie. Et de très nombreux audio lecteurs ont manifesté leur satisfaction et leur gratitude pour toutes les lectures que vous avez généreusement mises à leur disposition.

    Amitiés
    Cocotte

  8. Christiane-Jehanne,

    J’ai vu l’email de notification de commentaire s’afficher sur mon téléphone et suis allée le lire par curiosité.
    Mon sang n’a fait qu’un​ tour et j’ai décidé d’y répondre avant que vous n’ayez l’occasion de le faire, pour les raisons mentionnées plus haut.

    Bonne journée à vous également
    CM

  9. • • •More