Hieronymus Bosch, Visions de l'Au-delà : L'Ascension vers l'Empyrée (1500-1503)

L’Homme qui avait perdu une virgule – L’Homme qui a vu le néant

Curieux récits de Théodore Chèse en 1896…

L’Homme qui avait perdu une virgule

« Une angoisse me saisit. Songer que j’avais travaillé des années et des années pour conquérir ma gloire, et que tout le bénéfice de mes âpres luttes de jadis s’anéantirait à cause de cette virgule introuvable, c’était là à rendre fou tout être dont le cerveau n’eût pas été aussi puissamment constitué que le mien. »

L’Homme qui a vu le néant

« En m’éveillant, dans une lumière pareille à la lumière sous laquelle s’étaient closes mes paupières, je m’aperçus que je m’étais endormi sur l’Infini. N’étant point coutumier du fait, cela ne laissa pas de me causer un certain étonnement. »

Livre audio ajouté le 24/01/2019.
Consulté ~3 006 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.