Mad Monkton

« Alfred Monkton baissa tout à coup la voix d’un air mystérieux.
– Je crois à la prophétie, parce que Stephen Monkton lui-même se tient là, debout au moment où je parle , et me confirme dans cette croyance…

Etait-ce l’horreur solennelle qui se peignait sur son visage, au moment où il se tourna vers moi ?
Etait-ce que n’ayant jamais cru aux bruits répandus sur sa folie, je me voyais tout à coup forcé de me rendre à cette effrayante conviction ? – Véritablement, je ne saurais le dire : mais, tandis qu’il parlait, je sentais mon sang se figer dans mes veines […], et j’avais conscience que je n’aurais jamais osé tourner la tête pour regarder ce qu’il me montrait ainsi derrière mon épaule. »

Mad Monkton constitue l’une des rares incursions de Wilkie Collins dans le fantastique. Il met au service de ce genre son sens de l’intrigue et du détail ; il en résulte un fantastique subtil et délicieusement victorien.

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Paul-Émile Daurand-Forgues (1813-1883).

Illustration : Portrait d’un gentleman, artiste inconnu (1809)..

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Ottorino Respighi, Les Fontaines de Rome, interprété par l’Orchestre Symphonique de Rome, dirigé par John Barbirolli (1939, domaine public).

Livre ajouté le 02/10/2013.
Consulté ~19 994 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

39 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci à vous emilieemilie… il ne faut pas abuser de Dracula, et respecter strictement la posologie. Toutefois nous faisons le maximum pour que vous puissiez poursuivre votre traitement. Nous avons terminé hier la traduction de la partie III, et plusieurs chapitres sont déjà enregistrés. Laissez-nous quelques semaines pour finaliser les choses et nous serons en mesure de publier cette troisième et avant-dernière partie.
    je vous remercie de vos commentaires sur Mad Monkton ; je suis comme vous sensible à la beauté de la fin de cette belle histoire.
    A bientôt !

  2. J’ erre comme une âme en peine sur le site, le cou et les veines tendus vers Dracula. En attendant j’ai de nouveau écouté Mad Monkton . Le souvenir était encore trop frais pour prendre un vrai plaisir. Mais la fin est si émouvante que je n’ai pas regretté ma seconde écoute .

    Merci pour la seconde fois.

  3. Chère Gaelle,
    Vous avez raison,c’est une hisoire vraiment originale et que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire… Il y a bien longtemps maintenant ! Ces histoires fantastiques un peu “nonchalantes”, sans effet horifiques ostentatoires ont beaucoup de charme. A bientôt au détour d’une autre lecture !

  4. Cher Vincent, je vous remercie de cette belle lecture ! J’ai été particulièrement séduite par cette traduction dans un français classique mais pourtant fluide.
    La personnalité troublée de Mad Monkton, l’histoire mystérieuse de sa famille, la qualité de votre enregistrement et l’ambiance musicale, tout concourt à dévorer les chapitres à votre écoute.

  5. Bonjour Coraline,
    L’écriture de Collins convient bien à cette histoire, “aux frontières du fantastique”. Comme vous le dites, c’est une occasion d’aborder des thèmes très intéressants.
    Et nous avons droit en plus à une belle description d’un chateau gothique que n’aurait pas renié Ann Rathcliffe…
    Il est dommage que Collins ne se soit pas autorisé à flirter plus souvent avec le fantastique. Merci de votre retour 🙂 !

  6. Très cher Vincent comme toujours je me suis régalée avec ce récit, j’ai tout simplement a-do-ré !!!
    Cette ambiance étrange, cette famille maudite, cette quête un peu folle mais surtout cette réflexion sur l’héritage immatériel de chaque famille.
    L’aliénation est elle mentale ou uniquement le fruit de cette lourde transmission familiale ?! Le destin de chacun est impacté par cette prophétie et chacun fait sa vie comme il peut avec cette épée de Damoclès au dessus de la tête… Comment vivre sereinement avec cette histoire familiale ?!
    Et encore une fois votre voix nous transporte littéralement dans l’histoire au point que l’on peut presque sentir ce spectre debout derrière nous… j’en ai frissonné !!
    Un très grand MERCI !!!

  7. Merci! je vais écouter la Dame en blanc, que j’avais beaucoup aimé lire. J’ai travaillé sur les légendes urbaines et cette histoire continue sous de nouveaux personnages mais même structure. Je viens de voir le nouveau James sur le site. génial! . Je l’écoute tout de suite !
    elisabeth
    Amitiés

  8. Merci beucoup Elisabeth pour votre commentaire, vous allez me faire rougir 🙂

    J’avais pris beaucoup de plaisir à réaliser cet enregistrement. Wilkie Collins est un conteur formidable, mais la longueur de ses romans fait que ses lectures sont des projets colossaux et je dois me “contenter” de quelques nouvelles. André Rannou a, lui, réussi à mener à bien la lecture de plusieurs très gros romans de Collins et je vous invite à les écouter également, notamment “La Dame en Blanc” qui est formidable.

    Amicalement

    Vincent

  9. Merci beaucoup, cher Vincent, pour cette lecture de Wilkie Collins. C’est vraiment formidable, inquiétant à souhait, et votre lecture est vraiment inimitable, J’adore vraiment vous écouter et je guette la suite de Stevenson …merci. pour ce talent et cette générosité
    Elisabeth

  10. Bonjour Marie et un grand merci pour vos encouragements !
    J’ai fait quelques recherches et il semble qu’il n’y ait pas de traduction libre de droits de “L’anneau et le livre” ; elle date visiblement de 1959… “La Dame de coeur” n’est pas non plus libre semble-t-il, mais je vais continuer à chercher un peu.
    En attendant je vous remercie sincèrement d’avoir pris un peu de temps pour me laisser un message, cela compte beaucoup !

  11. Bonjour cher monsieur, pensez-vous qu’il existe une liberté de droit pour “la reine de cœur” de Collins ou bien “l’anneau et le livre” de robert Browning? en attendant je vais découvrir Trollope que je ne connais pas. Merci pour vos lectures, c’est un plaisir tranquille de vous écouter.

  12. Merci beaucoup Pascale, vos encouragements me touchent !
    “Armadale” est aussi une de mes romans préférés de Wilkie Collins 🙂 mais c’est une oeuvre tellement colossale que je ne m’imagine vraiment pas m’y attaquer ! Ma vie professionnelle me prend beaucoup de temps et je ne pense pas pouvoir lire d’aussi longs romans. Toutefois vous me donnez des regrets ! Je vais étudier la question. Mais je ne suis pas certain que pour cette oeuvre, on puisse trouver une traduction en français libre de droits.
    Encore merci à vous de me donner ce retour ; c’est vraiment précieux pour moi.

  13. Bonjour, Encore merci pour ces moments agréables que je viens de passer à vous écouter.. Du temps où je pouvais encore lire, j’en ai passée des nuits avec Monsieur Collins, le grand ami de Dickens.. Pensez-vous pouvoir nous faire la lecture d’un autre des ses chefs-d’oeuvre, “ARMADALE” ?. Merci. PASCALE

  14. Bonjour Emilie et merci à vous pour vos encouragements !
    Si vous aimez les récits inquiétants et mystérieux, vous allez trouver en Wilkie Collins une matière inépuisable, même dans ses oeuvres qui n’ont pas de caractère fantastique.
    Vincent

  15. totalement enchantée par ce récit! Inquiétant et mystérieux à souhait. Je ne connaissais pas cet auteur et je regrette qu’il n’ait pas écrit d’autres ouvrages fantastiques.
    Quant à votre élocution elle est parfaite. Merci

  16. Merci pour ces conseils.
    Anthony Trollope me tente bien .
    Je ne le connais pas du tout, quel plaisir d’avoir un auteur à découvrir.
    Merci

  17. Bonjour Patricia
    Je suis vraiment heureux d’avoir pu vous faire la lecture et vous accompagner dans ces moments difficiles.
    Si vous aimez les romans victoriens, je peux vous recommander de Jane Austen “Orgueil et Prévention”, que je viens tout juste de publier, ou encore les excellentes lectures de Ritou (“Emma”) ou de Cécile (“Raisons et Sensibilité”). D’autres auteurs dits “victoriens” méritent aussi le détour, comme Anthony Trollope, injustement méconnu à mon sens, et dont vous pourrez trouver deux oeuvres sur le site (“Le Domaine de Belton” et surtout “Le Cousin Henry”, roman à l’intrigue particulièrement savoureuse).

    … et si je puis me permettre, c’est vous qui me faites un cadeau, par la gentillesse de votre commentaire. Voilà qui me donne envie de continuer.

    Amicalement

    Vincent

  18. MERCI, merci,
    je suis en chimiothérapie une fois par semaine et je vous emmène avec moi . J’adore Wilkie Collins mais je n’avais pas lu ce texte.
    Votre voix me fait du bien et me détend. Il est impossible de tourner des pages pour lire nous même en chimiothérapie ( à cause de gros gants plein de glace que l’on nous installent sur les mains pour protéger nos ongles).
    Merci de me faire la lecture à cette occasion.
    Je vais aller voir ce que vous avez lu d’autres.
    Peut être avez vous des conseils de lecture.
    En tout cas votre voix est formidable, douce et simple, continuez de cette manière c’est un plaisir.
    Merci encore de votre cadeau.

  19. Oh, est-ce une des traductions d'”Orgeuil et préjugés” de Jane Austen??? Mais c’est formidable!! Ne vous découragez pas, Vincent!! Vous aurez des milliers d’écouteurs reconnaissants avec celui-ci, j,en suis sûre. Bon courage à vous et que tous les appareils et programmes marchent bien! En attendant votre nouvel enregistrement, bisous de la Chine 🙂

  20. Tatiana, votre enthousiasme et votre fidélité me font chaud au coeur.
    Je suis heureux d’avoir pu vous accompagner durant ces longs trajets.
    Je vous remercie également de vos encouragements. J’enregistre actuellement “Orgueil et Préventions”, ce qui n’est pas un petit projet. Pendant les inévitables petits moment de découragement, des commentaires comme le vôtre donnent envie de s’y remettre tout de suite 🙂

    Cordialement

    Vincent

  21. Un grand merci pour votre lecture, Vincent! C’est toujours un plaisir de vous écouter! Un accompagnement parfait de mes longs trajets dans le bus. Bon courage pour vos prochaines lectures!

  22. Mais de rien, 😉

    Quand à nous, je pense pouvoir dire que vos lectures nous motivent à continuer l’écoute.

    Au passage j’en profite pour dire que votre voix se prête merveilleusement bien à se genre de lecture.
    Vous êtes quelques uns sur le site à avoir des voix que je qualifierais de “faite pour ça” des voix ou peut être un style ou une manière de lire qui plonge directement dans l’intrigue.
    Enfin…
    Encore de rien et surtout MERCI à vous !

  23. Merci Trollus et Bianca,

    Vous encouragements me font très plaisir et me motivent pour continuer !

    Bianca, je lirai sans doute d’autres Wilkie Collins, mais comme le fait remarquer Claire-Marie, ses ouvrages sont souvent très longs, et leur adaptation en livre audio est un travail colossal. “Mad Monkton” est en ceci très atypique. Vous pouvez toutefois écouter “La Dame en Blanc”, dans sa magnifique lecture d’André Rannou, et quelques autres romans. De plus, Gustave vient de commencer la lecture de “Je dis non !”.

    Cordialement

    Vincent

  24. Merci pour cette magnifique lecture! Les effets musicaux sont vraiment bienvenus. C’est très professionnel! Je suis une fan de Wilkie Collins et j’espère que vous pourrez lire pour nous d’autres romans, comme “Sans nom” ou “Seule contre la loi” (livres que je n’ai pas encore lus). 🙂 Encore bravo et bonne continuation!

  25. Bonjour,
    Je ferais bien un copier coller du commentaire de Sully en toute simplicité vu que je suis entièrement d’accord avec son message, mais je me contenterai de dire MERCI et aux plaisirs de vous retrouver prochainement!

  26. Cher Sully,

    Je suis très heureux que cette lecture vous ait plu, et je vous remercie pour votre enthousiasme, qui me donne envie de continuer à vous offrir d’autres histoires.
    Merci à vous !

    Vincent

  27. Cher Vincent !
    C est toujours un immense plaisir & un bonheur de vous écouter! Votre voix agréable & votre talent incontestable me
    permirent encore une fois, de découvrir avec joie, une nouvelle histoire fantastique de Wilkie Collins!
    Merci infiniment pour cette magnifique lecture !

  28. Quoi??? Un Wilkie Collins ne durant que 3h 05?? C’est une histoire courte pour lui, à peine une nouvelle, pour un auteur qui nous a habitués à des romans fleuves! lol

    Je m’en vais écouter cette “incursion dans le fantastique” et certainement regretter qu’elle n’ait pas la longueur habituelle de ses autres romans…