Pierre-Auguste Renoir - Dans le jardin (1885)

Un duo

« La maison où j’espérais voir s’achever la guérison de ma femme n’était pas encore prête.. Nous dûmes louer une maison meublée à Haslemere, d’où nous nous transportâmes, au début de 1897, dans les Moorlands. Là, dans une pension de famille au-dessus de Hindhead, voisine de l’endroit où se bâtissait notre nouvelle demeure, nous passâmes quelques mois heureux et affairés. Durant cette période, je publiai, en 1898, Un duo, une petite étude de la vie domestique, en partie imaginaire, en partie fondée sur des données personnelles ou sur les expériences de mes amis. » (Arthur Conan Doyle)

Ce charmant conte change avec bonheur des habituels Sherlock Holmes. La trame de l’histoire et les dialogues de ces nouveaux mariés de l’époque victorienne sont bien souvent hilarants dans une parodie pas trop méchante des « histoires féminines » de la période. On y trouve, à plusieurs reprises, la philosophie de l’auteur sur les relations homme femmes. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Pour apprécier tout l’humour de Conan Doyle dans le chapitre La Société Browning, il faut se rappeler que Sétébos est le nom d’un dieu vénéré par Caliban dans La Tempête de Shakespeare. Ce qui est encore plus drôle, mais Conan Doyle ne pouvait pas le prévoir, c’est que Sétébos est aussi le nom d’un satellite d’Uranus, découvert en 1999.

Traduction : Albert Savine (1859-1627).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 26/09/2019.
Consulté ~5 950 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Elisabeth
    Quel plaisir de vous retrouver! Je suis très heureuse que cette histoire de Conan Doyle vous ait plu, malgré l’absence de Sherlock Holmes. J’ai retenu 4 autres nouvelles, que je publierai… bientôt, en pensant à vous!
    Merci beaucoup pour votre si aimable commentaire, si encourageant!
    Amitiés
    Cocotte

  2. Chère Cocotte,

    Quel merveilleux moment ! et vraiment inattendu!

    Merci chère Cocotte de cette délicieuse lecture, si pleine de de charme, de pénétration, et de malice !

    Amitiés

    elisabeth

  3. Cher Thomas
    Un très grand merci pour votre si encourageant commentaire. Je craignais un peu que les amateurs de Sherlock Holmes ne soient déçus par cette autre facette d’un auteur tant apprécié. Vous me prouvez qu’il n’en est rien! Cela me fait un très grand plaisir.
    Je vais donc, au cours des prochaines semaines, vous proposer 4 autres pépites de Conan Doyle, sans violon ni cocaïne, mais qui vous plairont autant que Duo, je l’espère.
    Amitiés
    Cocotte

  4. Bonjour Cocotte,

    J’avais un peu trop tendance, je l’avoue, à confondre Arthur Conan Doyle avec la déduction logique, le spleen et le violon de son grand détective : Sherlock Holmes. Merci à vous Cocotte pour votre lecture, si attentive et si soignée, de ce conte surprenant. C’est une joie de le découvrir en votre compagnie.
    Amitiés.
    Thomas.

  5. Cher (Chère) Origan
    Je suis vraiment ravie que ce roman d’Arthur
    Conan Doyle, si différent de ses Sherlock Homes, vous ait plu.
    Les situations sont décrites avec humour et je me suis beaucoup amusée en enregistrant ce texte.
    Votre mariage est très réussi, n’est-ce pas? même sans avoir lu “Un duo”. Maintenant que vous l’avez écouté, il le sera encore davantage.
    C’est si bon, pour moi aussi, de recevoir un si amical message, si encourageant. Je vous en remercie chaleureusement.
    Amitiés
    Cocotte

  6. Oh oui ! J’approuve Vincent. Quelle pépite! Humour, sagacité, visites de monument ou de musée vivantes et intéressantes, citations de lectures dans le roman, apprentissages de diverses situations. Mais j’aurais réussi vingt mariages si j’avais lu ce livre à 18 ans. Merci chère Cocotte, quel heureux choix. C’est si bon aussi d’entendre à nouveau votre voix!

  7. Bonjour, Vincent
    Oh! que votre commentaire me fait plaisir!
    Je craignais que les fans de Conan Doyle soient déçus de ne pas retrouver Sherlock Holmes. C’est très intéressant de découvrir une autre facette de cet immense auteur.
    Ce roman m’a beaucoup amusée. j’ai bien aimé, par exemple, quand, comme beaucoup de jeunes mariées, la femme du héros lui demande s’il a aimé d’autres femmes avant elle. Question que beaucoup ont posée… ou auraient aimé le faire.
    Je vous remercie chaleureusement pour votre amical commentaire, si encourageant.
    Amitiés
    Cocotte