Arthur Conan Doyle

Une question de diplomatie

Une histoire légère et non policière où l’on s’aperçoit que la diplomatie peut être aussi non ministérielle !

Deux passages glanés dans ce texte de 1892 :
« Enfin, restait encore l’incident de ces trois malheureux touristes dont les amis s’attendaient à tout moment à recevoir les oreilles ou les doigts, à défaut de la rançon exorbitante que l’on exigeait » et « Je désire aussi que nous nettoyions la frontière d’Afghanistan. »

Traduction : Albert Savine (1859-1927).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 10/10/2009.
Consulté ~14007

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.