Daumier - Un avocat et sa cliente
: &

L’Affaire Champignon

« Champignon, se frottant les mains :
– À nous la paille humide, les fayots et la boule de son ! Ça t’apprendra à me faire cocu.

Désirée :
– Je ne savais pas que ça te contrarierait.

Champignon :
– Menteuse ! Je te l’avais défendu plus de cent fois. Seulement, voilà, tu ne veux en faire qu’à ta tête ; faut toujours que tu commandes ! Eh bien, tu verras, ce coup-ci : tu verras ce que ça te coûtera ! »

L’écoute de cette pièce mériterait elle aussi d’être remboursée par la Sécurité sociale…

Cette fantaisie judiciaire en un acte de Georges Courteline et Pierre Veber (1869-1942), est tirée des tribunaux comiques de Jules Moinaux, le père de Courteline.
Elle fut représentée la première fois sur la scène de La Scala, salle Parisienne de Music-hall dans le 10ème, en 1899.

Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Désirée : Cocotte,
Champignon : Lemoko,
Canuche : Florent,
Le Président : Bernard,
L’Avocat : Étienne,
Bézuche : Alain Degandt,
Hortense : Christine Sétrin,
Présentations et didascalies : Saperlipopette.

Et avec l’aimable participation de Jean Aubian dans le rôle de L’Huissier.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Ludwig von Beethoven, Sonate pour piano Op002-02-01, Allegro vivace, interprétée par Wilhelm Kempff (1951, domaine public).

Bruitages effectués par Lemoko.

Livre audio ajouté le 07/10/2012.
Consulté ~13 351 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ah Ces moments de théâtre sont très divertissants , un grand merci à tous de rendre le théâtre vivant et déclencher nos rires
    je pars à la recherche d’autres pépites
    Rose Marie

  2. Un grand merci à vous, cher Sapajou, de la part de toute l’équipe-théâtre. Nous avons passé quelques heures passionnantes à enregistrer cette pièce, il y a déjà bien longtemps.
    Amicalement
    Cocotte, au nom de tous!

  3. Merci Christine pour cette correction .
    Toutes mes excuses , Jean-Luc ,pour cet oubli , mais heureusement ma fée veille …

    Au plaisir de vous retrouver avec une pièce de Veber

    Champignon

  4. Merci, Jean-Luc, de nous avoir orientés dans cette direction. Les pièces de Véber ont l’air bien amusantes. Nous allons certainement en monter plusieurs, faire redécouvrir et aimer cet auteur par les fidèles audio-lecteurs de L.A.
    Comme dit Lemoko : Que de lectures se préparent!
    Cocotte

  5. • • •More