Georges Courteline Profil-e1647648813567

Le Gora

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7min | Genre : Théâtre


Georges Courteline

« — Trognon, je vais bien t’épater. Oui, je vais t’en boucher une surface. Sais-tu qui est-ce qui m’a fait un cadeau ? La concierge.
— Peste ! tu as de belles relations ! Tu ne m’avais jamais dit ça !
— Ne me taquine pas la concierge, Trognon ; c’est une femme tout ce qu’il y a de bath ; à preuve qu’elle m’a donné… devine quoi ? un gora ! »

Le Gora.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)




> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 26/03/2008.
Consulté ~30 886 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. alors … c’ est un peu embarrassant est-ce-que quelqun pourrais me donner le résumé la situation final la situation initiale et le problèmes du texte en trois lignes pour les quatre critères . Je vous en serait très reconnaissant comment font les jeune modernes ah oui ce serait swag ou frais lol smile(:

  2. J’ai écouté toutes les nouvelles et contes de Courteline de ce site lues par M. Depasse. Sa voix et son interprétation sont parfaites.
    De vrais moments de plaisir.

    M. Depasse, grand merci pour votre travail.

  3. Quel agréable petit moment à écouter cette charmante conversation. Merci pour ce plaisir. Je découvre Courteline. J’y retournerai.

  4. Peggy,Janico,Tournesol merci de tout coeur de rire de bon coeurà ce faux vrai duo,mais j ai à coeur de provoquer la naissance d’un vrai choaurde donneurs d ‘organes pour combler les amoureux du théâtre aussi nombreux que les amSateurs de romans ou de poesie Mes monologues de SHAHESPEARE MOLIERE BEAUMARCHAIS HUGO MUSSET ou les saynètes de COURTELINE n apaiseront jamais cette faim de théâtre….A vous de m’aider par vos idées!!

  5. Un énorme bravo à vous Monsieur Depasse qui par votre interprétation si juste et si vivante révélez tout le caractère comique de ce texte.
    Un grand merci pour votre savoir-lire et les lecons qu’il m’apporte.
    Chapeau bas l’artiste !

    peggy