Aux petits enfants (Poème)

Tout le monde connaît Les Lettres de mon moulin (Version 1, Version 2), Tartarin de Tarascon, Numa Roumestan, Le Petit Chose, les célèbres romans et nouvelles d’Alphonse Daudet. On connaît moins le Daudet poète.

En 1859, il publie sa première œuvre : Les Amoureuses, poèmes pleins de charme, de délicatesse et de sensibilité. Ce sont eux qui feront reconnaître Alphonse Daudet. L’impératrice Eugénie sera touchée par ses vers et souhaitera le rencontrer et aider sa carrière naissante.

« Enfants d’un jour, ô nouveaux-nés
Pour le bonheur que vous donnez
Soyez bénis
Chers anges ! »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Concerto Brandebourgeois 01 en fa majeur, interprété par l’ensemble Philharmonic Orchestra, dirigé par Otto Klemperer (1960, domaine public).

Livre ajouté le 15/10/2011.
Consulté ~17 518 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Mme cocotte,
    Vous avez un voix divin, tendre et sublime, en vous écoutant lire ce beau poème, chaque syllabe, chaque mot, me fait percer le coeur , moi qui attend avec impatience la naissance de ma fille que je nommerai jihane, qui veut dire en persan “univers”, mon second univers apres sa mère…oh la naissance d’un enfant, on a beau dire que Dieu parla a moise a mont Sinaï, que le christ a ressuscite les morts, que Mahomet parlait aux arbres, mais la naissance d’un enfant est Le miracle a nous simple mortels. Merci beaucoup vous êtes magnifique tout simplement.

  2. Merci beaucoup, chère Okapi, pour votre fidélité et votre gentillesse. merci d’avoir pris la peine de poster ce commentaire qui m’a fait un grand plaisir.
    Amitiés
    Cocotte

  3. Merci, Augustine, vous êtes très aimable. Je suis ravie que ce poème vous ait plu. J’ai beaucoup aimé ce texte, moi aussi. Il est délicieux et plein de charme. L’arrivée d’un bébé est quelque chose de tellement émouvant, elle est chargé de tant d’amour et d’espoir dans l’avenir. J’espère que vous avez, vous aussi, ce grand bonheur!
    Amitiés
    Cocotte

  4. Merci beaucoup, Marcel. Ce sont des commentaires comme le vôtre qui nous rendent au centuple le plaisir de partager avec vous les œuvres que nous aimons.
    Ma fille Magali attend elle aussi un bébé pour le début janvier. J’avais lu ce poème pour elle et aussi pour tous les grands-parents qui attendent une naissance, donc pour vous aussi.
    Voulez-vous dire à Florence que “Aux petits enfants” lui est dédié, avec toutes mes amitiés.
    Moi, je n’ai vu dans ce poème qu’une bouffée d’amour pour un bébé dont nous attendons tant de bonheur.
    Très cordialement
    Cocotte

  5. Merci Cocotte
    Ma fille Florence, qui vit en Ecosse, et qui attends un bébé, aura plaisir à encore entendre sa belle langue maternelle, à entendre votre lecture, chère “Cocotte” du poème d’Alphonse Daudet..,
    du “mail” que je lui adresse:
    “le Poème qui suit…
    Est peut-être mièvre ! Mais pas plus que la couleur rose;
    et puis l’impératrice Eugénie l’a aimé.
    Alors permets moi de te le faire entendre grâce à la voix de ” Cocotte” dont j’estime
    la technique et le talent de comédienne au service du goût littéraire et de la poésie. ):”
    ML