Chapelle Saint-Francois Xavier Levis

La Petite Paroisse, mœurs conjugales

« Le charme de M. Alphonse Daudet, ce charme profond qui lui a valu une si haute place dans notre littérature contemporaine, vient de la saveur originale qu’il donne au moindre bout de phrase. Il ne peut conter un fait, présenter un personnage sans se mettre tout entier dans ce fait ou dans ce personnage, avec la vivacité de son ironie et la douceur de sa tendresse. » (Émile Zola)

Dans La Petite Paroisse, Daudet s’est inspiré de l’histoire de la chapelle Sainte-Hélène, que l’on peut encore voir près de sa maison rue Alphonse Daudet à Draveil-Champrosay.

À la mort de son mari, l’orgueilleuse madame Fénigan a reporté tout son amour sur son fils. Mère abusive et dominatrice, elle choisit pour belle-fille une jeune orpheline sans fortune qui n’a d’autre perspective d’avenir que le couvent. Elle suppose qu’elle sera ainsi reconnaissante et docile et qu’elle continuera à régner sur son fils et dans le château.

Ruchard, timide, gauche, dominé par sa mère, n’est pas exactement le mari dont rêve Lydie.

Celle-ci a été trouvée enveloppée dans une couverture armoriée, ornée d’une couronne. Cela suffit pour que Lydie soit persuadée qu’elle est de naissance noble.

Le destin la met en présence du beau Prince Charmant dont elle rêvait. Mais elle a trente ans et le Prince n’en a que dix-huit.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 27/07/2015.
Consulté ~10 415 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Marc
    Un chaleureux merci pour votre commentaire qui m’a fait un grand plaisir.
    Je suis ravie de voir que vous aimez bien Alphonse Daudet, mon cher compatriote, et aussi que vous vous apprêtez à écouter T. Combe. Pour remercier les fidèles fans de T. Combe, je vais lire, dès la fin du mois, d’autres romans de cette auteure, très appréciée sur L.A.
    Merci pour votre opinion sur mon rythme de lecture. J’avais peu d’être trop présente et de lasser les auditeurs. Si vous saviez comme votre message me motive!
    Amicalement
    Cocotte

  2. Grand merci pour cette nouvelle lecture.
    J’apprécie particulièrement votre générosité dans votre rythme de vos lectures … que je ne puis suivre.
    Je me réjouis de découvrir le dernier roman de Combe.

  3. Chère Cocotte, j’ai déjà, grâce à vous passé des heures pleines de vie, de personnages si bien décrits et interprètés, de sensations, de sentiments si intéressants tandis que je vous écoutais lire Alphonse Daudet. La découverte de ce roman me laisse encore plus admirative de cet auteur et de votre capacité à incarner ses oeuvres. Quel grand bonheur! Merci, merci, merci

  4. Chère Danielle
    De bon matin, votre si aimable commentaire illumine ma journée. Merci de l’avoir envoyé.
    Ce roman est en effet, moins célèbre que les Lettres de mon Moulin et les Tartarin, mais il est plein de charme et ce fut un plaisir pour moi de le proposer aux fidèles audio lecteurs.
    Je suis heureuse qu’il vous ait plu.
    Amitiés
    Cocotte

  5. Merci, chère Véronique, pour votre fidélité et votre si aimable commentaire.
    Je publierai les deux inédits de Daudet avant la fin de l’année. J’espère qu’ils vous plairont.
    Très amicalement
    Cocotte

  6. Un grand merci chère Cotte pour votre lecture parfaite de ce magnifique roman!
    A bientôt pour l’écoute d’autres livres d’Alphonse Daudet

  7. Chère Isabelle
    Merci pour votre aimable commentaire.
    J’ai une longue liste de lectures en cours, mais j’essaierai de lire un autre Daudet encore inconnu, il doit en rester un ou deux.
    Vous avez raison, je suis née à Nîmes, comme Daudet, et nous avons le même accent du terroir. Transplantés à Paris, lui et moi, nous l’avons un peu perdu, mais il est quand même toujours présent en filigrane. Si vous aimez l’authentique, vous l’avez!
    Cordialement
    Cocotte

  8. Une très belle découverte que ce roman dont j’ignorais l’existence. La lecture de ce récit est si vivant qu’on est presque triste quand il se termine (bien).
    Bravo à la donneuse de voix dont le timbre se marie à merveille avec cette belle histoire.

  9. Cher Colin
    Merci beaucoup pour votre aimable commentaire si encourageant.
    C’est un plaisir de vous retrouver encore une fois. Un grand merci pour votre fidélité.
    Amicalement
    Cocotte

  10. Bonjour ,

    Lecture impressionnante ,votre voix qui se marie si bien à l’histoire ,et le fait que A.Daudet est si bien expliqué les moeurs qui malgré les changements de siècle n’ont pas évoluées.

  11. Chère Elisabeth
    Un grand merci pour votre retour.
    Beaucoup de romans de Daudet, les plus connus et les plus importants, sont déjà sur le site. Il n’en reste plus beaucoup à enregistrer.
    Cela me fait plaisir que vous ayez aimé cette petite paroisse et que vous ayez bien voulu me le dire. Je vais en chercher un autre.
    Amicalement
    Cocotte

  12. Merci beaucoup pour votre lecture de ce texte et de ses descriptions de l’obsession de jalousie. C’était inattendu pour moi. Merci à vous de l’ambiance que vous recréez et de rendre sensible cette tension des situations. Elisabeth