bazille frederic 002

L’Arlésienne

Alphonse Daudet, né à Nîmes dans le département du Gard le 13 mai 1840, est un écrivain et auteur dramatique français.
De nombreuses œuvres de cet auteur se trouvent sur le site de Littérature Audio : Lettres de mon Moulin (Version 1, Version 2), Tartarin de Tarascon, Numa Roumestan, Fromont Jeune et Risler aîné, Le Petit Chose, et bien d’autres.
Daudet décède le 16 décembre 1897 à Paris, à l’âge de 57 ans. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
L’Arlésienne est une nouvelle extraite des Lettres de mon moulin rassemblées et éditées en 1869.
Daudet en tira trois ans plus tard une pièce de théâtre homonyme en trois actes pour laquelle Georges Bizet composa une musique de scène.
Frédéri vit dans un mas, près d’Arles, avec sa mère et son grand-père. Il tombe amoureux fou d’une Arlésienne, rencontrée à une fête. Mais cette jeune fille a un amant. Cette histoire d’amour tourne au cauchemar, puis au drame.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Remarques :

Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Francet Mamaï : Alain Degandt,

Balthazar : Lemoko,

L’Innocent : Florent,

Rose Mamaï : Cocotte,

Vivette : Milady,

Frédéri : Bernard,

Patron Marc : Gustave,

L’Équipage : Serge Dewulf,

Mitifio, le gardian : Vincent de l’Épine,

Un valet : Christophe Ménager,

La servante : Evelyne,

La Renaude : Esperiidae,

Avec l’aimable participation d’Isabelle, qui a lu les didascalies,

Montage et coordination : Cocotte.

Références musicales :

Chant : Christophe Ménager et Alain Degandt.
Musique : Christophe Ménager et Georges Bizet, L’Arlésienne Opus 023, interprété par l’ensemble The Philadelphia Orchestra, dirigé par Eugene Ormandy (1955, domaine public).
Bruitages maison et extraits de sound-fishing.net.

Livre audio ajouté le 07/11/2013.
Consulté ~17 093 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Encore un formidable travail d’équipe ! Un grand merci à tous ceux et celles qui y ont participé !
    J’ai fait une belle promenade en votre compagnie et vous m’avez donné envie de (re)lire Daudet 🙂
    Chère Cocotte, je vous ai trouvée très émouvante dans le rôle de la mère, merci pour cette belle interprétation !
    Et quel plaisir de réentendre la,trop belle 😉 voix d’Alain Degandt.
    Quel dommage que Lemoko et Bernard se sont fait plus rares sur le site…

    Je souhaite un bel été à tout le monde et au plaisir de découvrir un autre de vos superbes projets collectifs.
    En fait, la plus célèbre pièce d’Octave Mirbeau (Les affaires sont les affaires) ne semble pas être sur le site. Alors si vous cherchiez des suggestions pour les réalisations futures…
    Bien amicalement
    Fraise

  2. Chère Bruissement
    Oh! Quel merveilleux commentaire! Un grand, très grand merci, chère Bruissement, de la part de toute l’équipe!
    Nous avons pris beaucoup de plaisir à finaliser cette pièce, et des liens d’amitié se sont tissés entre nous. c’est très précieux, ce sentiment de faire partie d’une équipe, de travailler à une oeuvre commune, et surtout, de voir que notre travail est apprécié.
    Toute ma gratitude, chère Bruissement, vous m’avez donné une grande joie.
    Amitiés
    Cocotte

  3. La pièce est merveilleusement bien rendue! Bravo à tous les participants pour des interprétations si justes, avec un bravo particulier à Cocotte pour un tout si bien coordonné et une musique qui convient parfaitement. Il y a de quoi être fiers du résultat!

  4. Chère Aurélie
    Toute l’équipe, et en particulier Lemoko) vous remercie chaleureusement de votre si encourageant commentaire.
    Nous sommes heureux de voir que notre plaisir à la publier a été partagé par vous, lorsque vous l’avez écoutée.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Bonjour
    Encore un grand merci à toute l’équipe. La pièce était très vivante. J’ai adoré la voix Lemoko qui nous transporte en Proventssss !
    À Plume : Madame Columbo est une arlésienne.

  6. • • •More