François Bravay, député du Gard (Un nabab)

Un nabab – La Mort du duc de M.

Voici deux autres nouvelles du recueil Études et Paysages.

Le Nabab
« Qui s’en occupe encore, de ce pauvre nabab ? Qui se souvient même de son nom ? Cette bonne grosse face de Kalmouck, épatée et bouffie, qu’on voyait, les soirs de première, sortir de l’ombre des avant-scènes, entre deux épaules larges, y a-t-il seulement un Parisien qui se la rappelle ? ça a été cependant une des physionomies les plus à la mode des dernières journées de l’Empire. »

La Mort du duc de M.
« Je n’ai jamais vu quelqu’un s’en aller de la vie aussi vite que cet épicurien. Ce fut une vraie sortie d’homme du monde, imprévue, rapide, discrète. La maladie vint le trouver doucement, poliment, et, en quelques jours, tout fut dit. »

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

Versions textes : Un nabab, La Mort du duc de M..

Livre ajouté le 07/08/2021.
Consulté ~1 965 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère amie Francine
    Merci beaucoup pour votre si amical commentaire. En effet, j’ai encore deux nouvelles de Daudet en attente. Après, ce sera un récapitulatif qui regroupera des donneurs de voix qui ont quitté le site, mais dont on se rappelle bien les très belles lectures.
    Vous voyez que nous allons passer plusieurs heures ensemble. J’en suis ravie.
    Oui, c’est pareil pour moi. J’ai mes doses de vaccin depuis avril et je respecte scrupuleusement toutes les consignes. C’est le meilleur moyen pour éradiquer l’épidémie.
    Jusqu’à maintenant, il pleuvait assez souvent, il faisait une température très agréable dans la journée, et la grosse chaleur arrive. Hier, il faisait 40° en Provence! J’ai bien peur que la canicule remonte jusqu’au nord de la France. Il va falloir que je me remette à arroser mon jardin, j’avais un peu oublié!
    Je suis très heureuse de voir que nos goûts sont semblables. je vais bientôt publier un roman de Conan Doyle qui se passe… sous Louis XIV! Nous voilà loin de Sherlock Holmes, mais il reste toujours l’écriture merveilleuse de cet écrivain!
    Je vous embrasse très amicalement!
    A bientôt! C’est toujours avec le même plaisir que je trouve vos commentaires! Merci encore et encore!
    Cocotte