Chaton curieux

Sais-tu c’que j’ai vu ? (Chanson pour les enfants)

« Qui a osé dire que la curiosité était un vilain défaut ? La bonne bla-a-a-ague !
Veux-tu savoir ce que j’ai vu,
en sautant de mon lit,
dans le matin gris,
au coin de ma rue,
au fond de mon jardin,
derrière mon armoire,
dans le ciel de pluie,
un dimanche matin,
le 14 juillet,
au bal des pompiers ?
Alors, écoute un peu ma chanson… »

Chant : Alain Degandt – Accompagnement : Clément Degandt
© Paroles et Musique : Alain Degandt – Tous droits réservés

Consulter la version texte de ce livre audio.
Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio ajouté le 18/05/2020.
Consulté ~3 594 fois

Lu par Alain Degandt

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci pour les enfants, pour le sourire, pour cette poésie cette poésie pour cette imagination débordante , la limace et la citrouille , le facteur parti pour l’Amérique , le porte-drapeau fatigué , le lapin , les tics et les puces qui se disputent le dos du chien… on s’amuse bien…

  2. Chouette ! Merci Javier, grâce à vos suffrages, j’ai bon espoir de devenir à brève échéance le Raymond Poulidor de Bob Dylan… mais va falloir sacrément pédaler dans les côtes !

  3. Merci beaucoup Lïat, Pomme et Louisette D. pour vos très aimables compliments qui me touchent et m’encouragent. Comme vous, Lïat, j’aime la fantaisie, la variété (trop souvent décriée ou dévalorisée) et la folie douce, ce sont des brins de muguet printaniers, qui égayent les jours ordinaires, trop routiniers parfois. La suite, Chère Pomme, ne devrait pas tarder, j’espère qu’elle ne vous décevra pas. Très bonne journée à vous trois. Bien cordialement,
    ALAIN D.

  4. Bravo. Jolie surprise. Un inventaire à la Prévert ne peut que faire rire les enfants (et sourire les parents). Merci.

  5. Monsieur Degandt,
    Votre fantaisie fait plaisir à entendre.

    J’adore votre brin de folie !
    Entre autres:
    «…NOUS SOMMES TOUS DES MICHEL PICCOLI»

  6. Quel merveilleux compliment, Jean-Pierre, qui me touche beaucoup ! Merci de la belle amitié que vous m’offrez et sachez bien qu’elle est réciproque, vraiment. Malgré masques, autorisation de déplacement limitée à 100 Km à vol de piaf et, en ce qui vous concerne, moustache en tablier de sapeur, j’aurais bien envie de vous “claquer la bise” (avec l’autorisation de Madame l’intuitive, bien entendu…) !
    AlDeg