La Ressemblance

Comme tous les jours depuis trois semaines, Jorgi attend la jolie Nania près de la source. Leurs rendez-vous sont purement platoniques : Jorgi aide Nania à remplir sa cruche, ils bavardent quelques instants et Nania rentre très vite chez elle, de peur que son père ne s’aperçoive de quelque chose. Jamais Jorgi « n’aurait osé seulement effleurer le bord de sa jupe sans qu’elle le permît ». Mais ce jour-là, Jorgi est bien décidé à obtenir son premier baiser. Or Nania ne vient pas…

Grazia Deledda (1871-1936) publia ce joli conte plein de délicatesse en 1895 dans un recueil intitulé Racconti sardi. Cette femme de lettres sarde, autodidacte (elle n’a jamais terminé l’école primaire), auteur de plusieurs romans (Âmes honnêtes, Roseaux au vent… ), obtint le Prix Nobel de Littérature en 1926.

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Georges Hérelle (1848-1935).

Licence d'utilisation : CC BY : Attribution

Références musicales :

Félix Mendelssohn, Rondo Capriccioso et Andante en Mi majeur, Op014, interprété par Samson François (1958, domaine public).

Livre ajouté le 17/05/2012.
Consulté ~9 586 fois

Lu par Christine Sétrin

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.