Le Roi des Andes (1941)

Le Roi des Andes

Qui est ce mystérieux Roi des Andes ? Ce chef de brigands, aux ressources inépuisables, puisant sans compter dans une fabuleuse mine d’or, aux décisions inébranlables, aux strictes rigueurs, exigeant une obéissance totale, sans discussion possible, de tous ceux qui sont ses sujets, ou plutôt ses esclaves ?

Son grand-père et son père, avant lui, ont décidé de venger les injustices, les vols, les prévarications dont ils sont témoins chaque jour. Ces hommes ont fondé une société secrète, les Frères de la Justice qui enlèvent, jugent et exécutent ceux qui se sont rendus coupables de tels crimes. Don Miguel est leur digne descendant.

Blangard, un député véreux et prévaricateur, emmène ses neveux au Pérou, dans le but de s’emparer de la mine d’or à laquelle ils ont peut-être droit. Mais, dans leur périlleuse aventure, ils rencontreront le Roi des Andes.

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Couverture de l'édition de 1941.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 13/10/2021.
Consulté ~2 094 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Rose-marie
    Ah! Je savais bien que ce roman vous plairait! Vous m’en voyez ravie! merci beaucoup pour votre commentaire, qui m’encourage beaucoup. Il reste encore beaucoup de romans de Delly, qui ne sont pas encore publiés dans le site de Littérature audio. J’en ai choisi quelques uns, mais si un titre vous plaît particulièrement, n’hésitez pas à me le dire!
    En effet, cette aventure au pays des Incas nous emporte assez loin de notre quotidien, l’idée est originale et intéressante.
    Il fait beau aujourd’hui en Ile-de-France, j’ai un grand parterre d’asters fleuris, quel délice pour les yeux! Je n’ai pas reçu la visite d’un hérisson, mais des oiseaux, oui. Je leur mets des graines, surtout en hiver, car, en été, ils trouvent partout à manger et les miettes de pain attirent les rats et les souris, visiteurs moins sympathiques!
    Vous me direz si le self que vous préparez pour vos moineaux et autres oiseaux est apprécié et bien fréquenté. J’ai un rouge-gorge
    qui me rend visite à l’automne, et, au printemps, il va ailleurs, l’ingrat! mais il revient dès le retour du froid et vient picorer régulièrement ses repas.
    Amitiés
    Cocotte

  2. Bonjour chère Cocotte ,à chaque pause,il était difficile de décrocher de cette charmante aventure que vous avez rendue comme d’habitude vivante ,réelle.Chaque personnage a évolué devant nous avec son caractère,ses émotions,sa personnalité et cela grâce à vous ,grâce à votre intelligence,votre sensibilité et votre travail sur le texte.
    Un grand bonheur pour nous.
    Quel suspens !
    Histoire des Incas ,histoire de France religion socialisme, peut-on faire faire justice soi-même, autant de pistes de recherche et de réflexion à laquelle cette lecture nous invite ,merci pour ce choix si riche.
    La pluie s’invite aujourd’hui en Bretagne,les oiseaux viennent chercher de la nourritures les mangeoires et je peux les observer à l’abri:moineau,mésanges,rouge gorge ,merle et d’autres que je ne connais pas.
    J’irai récupérer quelques branchages dans le voisinage EDF à taille autour des fils électriques ,et je ferai un abri pour le hérisson que je vois souvent à la nuit tombée dans le jardin.
    J’espère que vous profitez vous aussi de votre jardins et des petits visiteurs.
    Belle semaine.
    Rose Marie

  3. Bonjour et bon anniversaire, chère Jacqueline!
    Je suis ravie qu’en ce beau jour, ce roman de Delly vous ait ramenée pendant quelques heures aux beaux jours de votre jeunesse.
    Je vous envoie un chaleureux merci pour votre commentaire, qui m’a fait un très grand plaisir.
    Amitiés
    Cocotte

  4. Bonsoir Cocotte,

    Je vous remercie pour la lecture de ce livre ;
    aujourd’hui, c’est mon anniversaire, et cette écoute me ramène très loin dans le temps.
    Alors, je vous remercie vraiment beaucoup et je retourne à mon écoute 🙂

  5. Merci beaucoup à Jean-Pierre et à Christine pour leur vigilance et leur aide.
    Veuillez m’excuser pour mon étourderie qui, grâce à vous, a été réparée très rapidement.
    Bonne journée
    Cocotte