Maurice Quentin de La Tour- Portrait of Jean le Rond d'Alembert

Entretien entre D’Alembert et Diderot

Hypothèses matérialistes posées, discutées et réfléchies… en 1770. Pour Diderot, il n’y a pas « matière » et « esprit », mais une seule substance, la matière, douée d’une sensibilité active (végétaux, minéraux) ou inerte (minéraux). Une première étape conduit du minéral à l’être sensible : le marbre devient humus qui nourrit la plante qui nourrit l’homme, et par une seconde étape l’être sensible passe à l’être pensant.

Texte historiquement intéressant entre la théorie atomiste de Démocrite et la philosophie matérialiste d’aujourd’hui.

« D’ALEMBERT.
Je voudrais bien que vous me disiez quelle différence vous mettez entre l’homme et la statue, entre le marbre et la chair.

DIDEROT.
Assez peu. On fait du marbre avec de la chair, et de la chair avec du marbre. […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 25/04/2010.
Consulté ~12976

Lu par René Depasse

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Excusez moi .
    René Depasse je vous écoute beaucoup ( platon ect..)
    j’ai du me trom!per en cliquant
    vous êtes tous formidables de faire ce travail
    je vous adore