John William Waterhouse - The Soul of the Rose (1908)

Les Roses de Saadi (Poème)

« J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ;

Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes

Que les noeuds trop serrés n’ont pu les contenir

[…] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

John William Waterhouse, L’âme d’une rose (1908)

Références musicales :

Adolphe Charles Adam, Giselle ou les Willis, interprété par The Philharmonia Orchestra dirigé par Robert Irving (1958, domaine public)

Livre audio gratuit ajouté le 29/10/2010.
Consulté ~19250

Lu par Bruissement

Suggestions

20 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Alain, désolé pour vos quenottes. j’ai du mal à comprendre l’engouement actuel pour le COVID 19. Avec le COVID 20 prévu pour septembre, il me semble souhaitable d’attendre cette mise à jour qui proposera probablement de nouvelles fonctionnalités totalement inédites.
    Prenez soin de vous d’ici là !

  2. Cher Jean-Pierre, je suis effondré à la lecture de cette annonce ! J’espère que cette restriction appliquée aux mesures dérogatoires au confinement, liées à la promenade de nos animaux de compagnie, ne sera pas généralisée France, car j’étais justement, à cette fin, sur le point de sortir du congélo la provision de hot-dogs surgelés que j’avais achetée en supermarché, au prix d’une lutte acharnée qui m’a valu la perte irréparable d’une canine et de deux molaires !

  3. Les italiens gardent le sens de l’humour (noir) :

    Pour éviter toute fourberie, le maire de Mamoiada, en Sardaigne, a cru nécessaire de fournir aux riverains une précision :

    “Il est possible de se promener avec son chien, mais il faut nécessairement que celui-ci soit vivant.”

  4. Des compagnons bien utiles à ce que je vois, Jean-Pierre et Patty…
    Mon compagnon à deux pattes à l’art de nous dénicher de jolies sentes tranquilles où le risque de se trouver nez à nez avec un porteur de virus est réduit, de même que celui de rencontrer un contrôleur d’attestation!

  5. J’ai la chance d’avoir une compagne à quatre pattes, donc l’autorisation de sortir!
    Alors en prenant les précautions d’usage, je ne m’en prive pas! youpi!

  6. Merci Patty pour votre bel enthousiasme qui fait plaisir à lire!
    Surtout n’hésitez pas à danser, courir et vous ressourcer dans la Nature…c’est bon pour le moral!
    Et en ce temps de confinement, si vous ne pouvez vous plonger dans une nature proche de chez vous… je me réjouis d’avoir pu vous offrir la grâce de cette poésie.

  7. Hello, Bruissement, eh bien voilà!
    comme c’est beau, magnifique, joyeux, enlevé, gai et on a envie de danser et d’aller courir et boire à la Source de Dame Nature!
    Vous nous aider grandement à retrouver notre Ame d’enfant! Bravissimo!

  8. Chère Pascale, il semblerait que certaines de mes interprétations correspondent à votre sensibilité, ce qui est un cadeau pour vous et pour moi…
    Pas de “e” à tout comme vous l’aviez pressenti.
    Merci

  9. Bonjour, Après “LA CHANSON DU RAYON DE LUNE” qui est un chef-d’oeuvre d’interprétation, je viens de vous écouter BRUISSEMENT, pour cette poésie , c’est toute (faut-il un e ?) aussi sublime… Continuez à nous faire réver. S’il y a des fautes d’orthographe merci de me le signaler merci. PASCALE GAUMONDIE

  10. Merci, Rafiq, pour votre aimable appréciation.
    Pour voir “le document écrit en annexe”, il vous faut d’abord cliquer sur “voir la page complète de ce livre” puis sur “version texte” dans “consulter la version texte de ce livre”…et voilà!
    Merci encore pour votre visite

  11. Merci pour l’audio c superbe! J’aurais aimé cependant qu’on ajoute le document écrit en annexe.
    Je dis : Merci à toute l’équipe qui veille sur ce site.

  12. Chère Cocotte, vous me voyez ravie de votre intérêt pour la poésie: quelques minutes de Beau peuvent transformer une journée…
    En cliquant sur le mot poésie en haut à droite vous trouverez d’autres merveilles et d’autres voix.
    Je vous remercie bien chaleureusement pour votre gentil et encourageant commentaire et vous souhaite beaucoup d’agréments parmi les poètes

  13. Après avoir écouté de nombreuses lectures de romans, je commence l’écoute de poèmes, et tout d’abord celui que vous nous offrez aujourd’hui.
    Belle et douce voix très agréable, grande sensibilité. Bravo! Bruissement.
    Vos précédents commentaires et le choix de vos lectures me plaisent beaucoup. Je vais immédiatement télécharger toutes vos autres interprétations.
    Merci, merci beaucoup! Cocotte