David Copperfield

« Victoria nous a quittés et nous sommes très tristes. Mais elle nous laisse ses lectures, surtout David Copperfield, qui est son adieu. Nous retrouverons avec bonheur sa voix magique, sa générosité et ses interprétations inoubliables. Un immense merci, chère Victoria. » (Cocotte)

« Il est juste et bon de laisser à côté d’une voix aimée, par les utilisateurs de LA, le témoignage de reconnaissance mérité.
Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n’est pas encore (Épictète)
Le courage passe d’un cœur à l’autre, enfin je l’espère… » (SPQR)

« Pour l’immense plaisir que m’ont procuré vos lectures, pour votre aide très précieuse, pour votre gentillesse, votre générosité et pour la chaleur de votre amitié,
Merci Victoria ! » (Juliette)

« Chère Victoria, votre belle voix associée à l’intelligence sensible de votre lecture perdureront comme une douceur, une grâce, un peu de votre âme parmi nous… » (Bruissement)

« Ma chère Victoria, vous avez toute ma gratitude, mon admiration, et ma profonde affection. » (Pomme)

« Qu’est ce que la vie ?
C’est l’éclat d’une luciole dans la nuit,
C’est le souffle d’un bison en hiver,
C’est une petite ombre qui court dans l’herbe et se perd au coucher du soleil.
Crowfoot (Blackfeet) » (Chantal Magnat)

« Je garderai toujours de Fabienne un souvenir ému et reconnaissant pour ces deux années passées en sa compagnie si enrichissante et généreuse. » (Nicole Delage)

Victoria.mp3 (Pascal Frêne)

« Fabienne, même si je ne vous ai pas connue, votre voix restera cette présence amie … qui a commencé a habiter ma maison il y a deux ans environ, et qui l’ habitera pour encore bien longtemps… » (Florent)

« Je n’ai malheureusement pas connu Fabienne mais elle faisait partie de la famille des donneurs de voix!
Ses enregistrements resteront ,qu’elle repose en paix.
Les auditeurs ne l’oublieront pas et auront une pensée pour elle à chaque écoute. » (Serge Dewulf)

« Victoria est la première donneuse de voix bénévole que j’ai entendu. Par ses enregistrements d’une qualité extraordinaire, elle m’a fait découvrir le monde des livres audio gratuits qui m’apporte tant de plaisir aujourd’hui. C’est avec beaucoup de regret que j’apprends que sa si belle voix s’est éteinte. » (Plume)

« Je regrette profondément le départ de Fabienne, elle était plus qu’une donneuse de voix, elle était profondément humaine. » (Prof. Tournesol)

« Victoria est de ces quelques donneurs de voix qui m’ont donné envie de les rejoindre. Une belle voix très « humaine », un peu envoûtante, merveilleuse dans son cher Flaubert. Une voix sans visage, hélas, comme c’est souvent la règle au sein de Littérature audio ; mais une voix ne se perd pas, elle reste intacte au-delà de la mort et celle de Fabienne charmera encore des générations d’amoureux de la langue française… » (Gustave)

Hommage Victoria.mp3 (Vincent de l’Épine)

« Merci Victoria pour cette belle preuve d’engagement et de courage. » (Sophie)

« Au revoir Victoria, ta voix va continuer de nous enchanter, merci pour tes magnifiques lectures. » (Milady)

« Merci Fabienne pour ces moments inoubliables passés au large des côtes bretonnes, à l’écoute du roman Pêcheur d’Islande de Pierre Loti. Ta voix m’a permis de découvrir de nouveaux horizons littéraires. » (François B.)

« En témoignage de gratitude pour le formidable travail de Fabienne, qui a contribué à construire ce site qui nous est commun. Fabienne donnait avec le souci de la perfection, et un bel altruisme qui a dessiné tout autour d’elle un cercle de bienveillance et d’amour. » (Augustin)

« Chère Fabienne, amie, complice et partenaire je garde le souvenir de votre gaîté et de votre courage aussi admirable que votre voix. La photo pourrait être le portrait de la Célestine du Journal d’une femme de chambre où vous êtes sublime. Adieu Victoria. » (René)

Traduction : Paul Lorain (1799-1861).

Illustration : Fabienne, alias Victoria.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

Consulter la version texte de ce livre audio : Tome 1, Tome 2.

Références musicales :

Piotr Ilitch Tchaïkovski, Album for the youth, Waltz, Op.39, interprété par Chris Breemer, Piano Society (avec l’aimable autorisation de M. Breemer).

Livre ajouté le 10/12/2011.
Consulté ~462 907 fois

Lu par Victoria

Suggestions

70 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    Merci pour vos travaux qui me permettent de m’endormir paisiblement depuis des années.
    Et félicitations pour le nouveau site qui a enfin vu le jour.
    Hélas, je ne peux plus écouter Victoria qui nous lit David Copperfield (Livre 2, Chapitre 9).
    Cordialement
    Marie

  2. Heep Heep Heep…Uriah !!

    J’attaque le tome 2 🙂

    Merci pour cette lecture ainsi que pour tant d’autres que vous nous avez offertes 🙂

  3. Bonsoir.
    Merci Victoria pour ce Jolie texte de Mirbeau le sourd.
    Vous aviez une lecture agréable.

    Merci pour vos lecture qui resteront pour moi une.
    joie a vous dcouter.

    Vous et les autres liseur, êtes une pépite pour moi,qui suis un fainéant de la lecture.

    Vous êtes partie ,mais vos lectures resteront pour moi un plaisir.

    Au revoir et paix a vous.

  4. Je viens de terminer l’écoute de David Copperfield lu par Victoria. Quelle belle voix et un plaisir à écouter. Pour moi c’est une lecture parfaite. Merci Victoria !

  5. Un enregistrement d’excellente qualité pour de très agréables heures d’écoute.
    Merci Victoria !
    Vous vivrez pour toujours à travers tous ces trésors confiés à littératureaudio !

  6. Je viens à cette minute de terminer David Copperfield superbement lu par Victoria. Qelle voix vous aviez, beaucoup d’auditeurs et amis doivent vous regretter. J’en fais partie de tout cœur. Puissiez-vous de votre éternité et même au-delà.. entendre nos compliments les plus sincères.

  7. Je ne connais littérature audio que depuis quelques mois; Après avoir écouté ‘journal d’une femme de chambre, je me précipite sur les commentaires. Au fur et à mesure de ma lecture, je ne vois plus les réponses de Victoria puis je comprends qu’elle n’est plus avec nous alors que sa voix est plus vivante que celles de tous les vivants.

  8. Quelle histoire! Je me suis toujours demandée pourquoi un magicien portait le nom de ce livre, rien à voir! Quelle tristesse au début c’est très dur, la fin est plus joyeuse et un bel Happy End! Merci Victoria là où vous êtes.

  9. La voix de Victoria sera toujours vivante pour moi. L’esprit de Victoria y sera avec nous et les textes lus.
    Tomas- Espagne-Badajoz

  10. Vous êtes et serez toujours vivante… votre voix et les textes choisis nous bercent. Merveilleuse litterature, si bien rendue… grand merci

  11. Profondément ému en écoutant “Pêcheurs d’Islande” de Pierre Loti, j’ai voulu en savoir plus sur la voix qui envahit mon coeur depuis quelques jours. Et je découvre que Victoria n’est plus. Une amie nous quitte, un univers entier disparait. Je suis très triste. Merci à tous ceux qui travaillent pour ce site extraordinaire qu’est litteratureaudio.com

  12. C’est avec un peu de retard que je rend hommage à Victoria qui, par sa belle voix, m’a fait lire et relire les grandes œuvres de la littérature. Merci et mille fois merci.

  13. Union de reconnaissance avec tous ceux qui manifestent leur gratitude à Victoria pour ces merveilleux moments qu’elle nous a procurés, avec tant de générosité et de talents!
    Au-delà de sa belle voix, je veux aussi exprimer mon émerveillement pour le talent de Ch. Dickens, particulièrement dans cette oeuvre. Ne nous invite-t-il pas à retrouver un peu de la pureté du regard de l’enfant, de l’adolescent ou du jeune amoureux sur le monde et les personnes qui nous sont chères?

  14. Une pensée qui s’en va vers votre souvenir, vous dont la merveilleuse voix m’a fait passer de bons moments à une époque où, ne pouvant lire car atteinte de cataracte, j’étais très déprimée. J’ai été opérée et vois mieux mais je continue à utiliser ce site formidable. Merci à tous du fond du cœur, vous êtes une source de bonheur.

  15. Merci pour sa photo, pouvoir mettre un visage sur une si belle voix , je l’écoute autrement maintenant les heures de bonheur.
    Merci Victoria, vous êtes toujours la.

  16. • • •More