Constantin Makovski, Beauté russe (XIXème)

Calcul exact

Un homme important et ventripotent tombe amoureux d’une petite fille de 11 ans, une très belle enfant. Mais ce qui a séduit le bonhomme c’est surtout la somme annoncée par le père pour la dot de sa fille : 300.000 roubles de dot ! Placés à 4 pour cent, cela peut atteindre, en 5 ans, les 500.000 roubles !

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).
Consulter la version texte de ce livre audio.

Illustration : Constantin Makovski, Beauté russe (XIXème) (Domaine public).

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Sonata No. 6 in F Major, Op. 10 No. 2 – II. Allegretto, interprété par Paul Pitman (domaine public).

Livre audio ajouté le 01/05/2022.
Consulté ~433

Lu par Pomme

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci, ritzplatine, pour vos compliments qui me touchent bien sincèrement.
    “Absolument effrayant”, dites-vous. Oh! je pense au contraire que ces mufles devaient être bien nombreux dans cette société du XIXè siècle. Hélas, pour les petites jeunes filles!
    Bien d’accord avec vous pour “émotionné”. Peut-être une erreur du traducteur, je ne suis pas capable de juger la traduction.

  2. Il est très agréable de vous écouter, merci pour cette lecture extrêmement vivante et agréable. Je ne connaissais pas ce texte de Doistoïevski, absolument effrayant. Je suis cependant étonnée de l’emploi du terme « émotionné » dans la traduction, un peu familier pour le style.

  3. Eh oui, Fabien! Dostoïevski excelle à décrire la noirceur de l’âme humaine. Cependant, il me semble que ce type d’homme n’était pas rare, ni en Russie ni ailleurs.