Dom raskolnikova

Crime et Châtiment

Un meurtrier qui convainc la police de sa culpabilité, alors qu’elle n’a aucune preuve…
Ce roman-fleuve, écrit par Dostoïevski en 1866, dépeint le meurtre prémédité d’une vieille prêteuse à gage et de sa soeur par l’ancien étudiant Raskolnikov et toutes les conséquences émotionnelles, physiques et mentales sur le meurtrier paranoïaque. De nombreux monologues intérieurs nous révèlent cette folie due à la connaissance de son crime.

“Dostoïevski est la seule personne qui m’ait appris quelque chose en psychologie” dira Nietzsche.

> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Crime et Châtiment – Partie 1.zip
Crime et Châtiment – Partie 2.zip

Traduction : Victor Dérely (1884).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 20/08/2010.
Consulté ~93 484 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

37 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Monsieur Dépasse,

    Rien n’est plus précieux que le temps. Que vous accordiez une partie du votre à la lecture de ces grandes oeuvres est un choix profondément touchant. Merci !

  2. Avant tout, un grand merci pour ce travail.
    Je suis heureux d’avoir découvert ce roman et ce lecteur. Ce fût vraiment un grand moment.

    Cependant, les respirations nasales m’ont été tout simplement insupportables et me sont apparues comme des parasites aux cours de cette lecture.

    J’ai donc refait les fichiers en diminuant les fréquences suraiguës au moment des inspirations nasales.

    Ainsi, si il existe d’autres mysophobes tels que moi, n’hésitez pas à me demander les versions modifiées de ces fichiers.

    Je tiens de nouveau à signaler que cette lecture est de grande qualité et à remercier le lecteur pour son excellent travail. Le défaut que j’ai noté n’en ai peut être un que pour moi.

  3. Oui, tout cela reste gravé dans notre conscience, et porté par votre voix tellement juste M.Depasse.
    Merci encore.

  4. Cher Monsieur Depasse, grâce à votre lecture je n’oublierais jamais l’amour maternel au-delà de tout que porte Poulkhéria à son fils, le soutien de Dounia, l’innocence de Sonia,l’ami dévoué Razoumikhine, on oublie le crime de Raskolnikov,

    seuls leurs sentiments élévés restent gravés. merci pour cette longue lecture intelligente.

  5. • • •More