L’Agent double

Monologue en forme de confession, L’Agent double explore les eaux troubles de l’espionnage et de la trahison. En quelques pages, le narrateur de Drieu la Rochelle sème la confusion dans les certitudes idéologiques, interroge la sincérité des engagements. Cette brève nouvelle publiée dans le recueil posthume Histoires déplaisantes (1963) donne la pleine mesure du talent de l’une des figures les plus controversées des lettres françaises.

Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions

Références musicales :

Somewhere off Jazz Street, Closing credits, extrait de l’album Wherever it is (Licence Cc-By-Nc-3.0).

Livre ajouté le 13/05/2016.
Consulté ~6 323 fois

Lu par Cyprien

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. En mai 2016 ? …Un si incroyable texte…une si perçante lecture ? et comme d’autres sans doute je ne l’avais alors pas remarquée ; Aussi merci beaucoup d’avoir remis cet écrit en avant: De suite je file explorer les autres lectures de Drieu la Rochelle sur Audio.com, vous êtes fantastique !

  2. Lecture magnifique de cette somptueuse (et rimbaldienne) nouvelle.
    Je vous félicite pour les liaisons.

    Attention : le « p » de « prompt(e) » et de « promptitude » ne se prononce pas (cf. « compter »).

  3. Merci à Cyprien de me faire découvrir sur le tard cette nouvelle sobre et profonde d’un écrivain dont je connaissais seulement le destin tragique.

  4. Je n’ai nullement l’impression de “fantasmer” sur l’oeuvre de Drieu, qui n’en reste pas moins un écrivain notable. Mettons que ma notice aurait peut-être gagné à prendre le temps de décrire l’homme et ses errements idéologiques.

  5. Merci, Cyprien. Nestor Plasma apprécie ce choix.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime.