Ernest Meissonier - La Cour de l'atelier de l'artiste (1877)

Le Vicomte de Bragelonne (Première Partie)

Voici la première partie du troisième volume de la saga des Trois Mousquetaires. Il fut publié de 1847 à 1850.
Le Vicomte de Bragelonne nous emmène à la Cour du jeune roi Louis XIV. Les héros des deux premiers livres ont 30 ans de plus. C’est Raoul, fils naturel d’Athos, et amoureux de Louise de la Vallière, qui donne son nom au titre du livre.

Nous assistons, dans cette partie, à la restauration de la monarchie anglaise.

Le ton de ce troisième roman est mélancolique : on sent venir la fin. Trahisons, désillusions et intrigues font partie intégrante d’une société dont la valeur fondamentale n’est plus l’honneur et qui n’est plus que l’ombre de celle qui l’a précédée.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 17/08/2012.
Consulté ~60 187 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

50 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. merci et encore merci! je dévore vos romans lu … je les écoute de 7h a 16h30 en moyenne en travaillant …
    j’en ai déjà écouté plusieurs et en ce moment je suis dans la trilogie des mousquetaires…vingt ans apres est presque terminé.
    merci pour la vie que vous donnez aux personnages. C’est un plaisir de reprendre mes audios chaque matins.

    1. Chère Cynthia
      J’admire votre courage! Ecouter des livres audio pendant plus de 9 heures! Il vous a fallu tout de même plusieurs jours pour arriver à la fin de cette longue saga!
      Votre commentaire, très motivant, est une belle récompense et je vous en remercie de tout cœur.
      Heureusement, avec l’arrivée du nouveau serveur, il y a beaucoup de romans qui sont proposés aux audio lecteurs. je vous souhaite de très agréables heures d’écoute.
      Amicalement
      Cocotte

  2. Cher Ben
    Oh! Je suis désolée que vous ayez commencé si mal l’année avec une fracture! j’espère que vous n’êtes pas trop handicapé et que bientôt vous pourrez sortir un peu et vous occuper de façon agréable.
    Le repos forcé doit être pénible, en effet.
    Votre commentaire ne pouvait pas me faire plus plaisir. Je vous en remercie chaleureusement. Je suis ravie que vous trouviez un moment d’évasion en compagnie de mes Mousquetaires.
    Je vous souhaite une convalescence rapide et pas trop morose.
    Bien cordialement
    Cocotte

  3. Chère Cocotte,
    Petit message pour vous remercier pour votre travail. J’ai commencé cette belle année 2020 par une fracture. Me retrouvant en repos forcé, j’en ai profité pour retrouver ces vieux amis mousquetaires.
    Un grand merci pour ce travail titanesque qui me fait voyager pendant des heures. Ma convalescence est embellie par votre lecture.
    Sincères salutations,
    Ben

  4. Cher Jean-Claude
    Désolée. Mais nous sommes plusieurs à être concernés par ce problème technique. Je fais confiance aux modérateurs et à l’administrateur.Ils feront le nécessaire dans les meilleurs délais.
    Je suis ravie de passer un moment avec vous et avec le Vicomte. J’espère que vous pourrez très bientôt l’écouter en entier. Voulez-vous avoir un peu de patience? Merci!
    Cordialement
    Cocotte

  5. Cher Joni
    Comme je suis heureuse de lire ce commentaire. Croyez à toute ma gratitude.
    Puisque vous aimez les romans de cape et d’épée, je me permets de vous suggérer d’écouter “Pardaillan”. Il y a 10 volumes, et, pendant de longues heures, vous conduirez encore dans les embouteillage en compagnie d’un cousin des Mousquetaires, pendant longtemps.
    Pour faire plaisir aux audio lecteurs qui aiment ce genre de romans, j’enregistrerai bientôt “Le capitan”, qui devrait vous plaire, mordious!.
    A bientôt!
    Amicalement
    Cocotte

  6. Merci beaucoup pour les plusieurs heures de distraction et de joix écoutant la lecture des oeuvres magnifiques ecrites par un “titan” litteraire comme Alexandre Dumas. Vos lectures font passer le temps de conduire dans une ville avec un traffic gênant et plein de tension d’une façon inoubliable. J’adore l’histoire des Mousquetaires et regrette seulement l’absence d’autres volumes. Trois c’est beaucoup mais, “mordieux”, pas suffisament quand on aime tellement les aventures d’Artagnan, d’Athos, de Porthos, d’Aramis et du Vicomte de Bragelonne!
    J’ai ecouté la fin de l’histoire avec tristesse car je voulais une continuation … Hélas, rien dure pour toujours, n’est ce pas? Mais maintenant je vais écouter la lecture de Mademoiselle de la Vallière oeuvre d’ Emile Gaboriau. Ensuite L’Homme Au Masque de Fer, ouevre d’Arnould Dumas. Peut- être il y a d’autres ouvrages sur nos Mousquetaires…?
    Je vous remercie pour votre dédication. Cette collection de litterature française est merveilleuse. J’espère rencontrer votre voix encore et encore! Merci encore pour d’inombrables heures particulièrement agréables. Cordialement, Joni

  7. #Cocotte

    https://[…]

    [Bonjour Enkidou ; je suis désolé j’ai été obligé de tronquer votre lien ; en effet cette vidéo sur Youtube ne respecte pas le droit d’auteur. Vincent de l’Epine]

  8. Cher Marc
    Petite précision :
    J’enregistrerai très volontiers l’épopée de Gilgamesh s’il existe une traduction libre de droits.
    Une première recherche ne m’a pas permis d’en trouver une antérieure à celle de monsieur Jean Bottero, qui est encore sous droits.
    Je continue mes recherches. Si, de votre côté, vous avez une référence, voulez-vous me la communiquer s’il vous plaît? Merci beaucoup!
    Amicalement
    Cocotte

  9. Cher Marc
    Oups! Je me suis mal exprimée. Je ne parlais pas, bien sûr, de la magnifique saga, très appréciée et très célèbre, mais de ma publication, qui l’est infiniment moins.
    En général, les audio lecteurs écoutent les dernières lectures, et ils sont rares, ceux qui ont la gentillesse de mettre, sur des lectures de 2012, des commentaires aussi sympathiques et encourageants que ceux de Fabien et de Luc.
    Ma seule excuse : le matin, au réveil, mon esprit fonctionne encore au ralenti.
    Pour me faire pardonner, je vais vérifier si l’épopée de Gilgamesh est sur le site. Si elle ne l’est pas, je l’enregistrerai pour vous et pour les audio lecteurs qui apprécient les épopées anciennes.
    Amicalement
    Cocotte

  10. Chère Cocotte, vous semblez étonnée que Le Vicomte de Bragelonne, publié en 1847, plaise encore 150 ans après sa parution. Mais sachez donc, chère amie, qu’un de mes livres préférés est l’épopée de Gilgamesh qui lui a près de 5000 ans. Alors, ne soyez donc pas étonné qu’un ouvrage qui n’a que quelques décennies plaise encore! 😉

  11. Cher Luc!
    Votre commentaire me ravit. Je suis très heureuse que les Mousquetaires plaisent encore, longtemps après leur publication.
    Ce qui me fait encore plus plaisir, c’est de pouvoir vous accompagner pendant quelques heures, pendant votre dur travail, si matinal.
    Un très grand merci pour votre amical et encourageant commentaire.
    Bonne journée , et joyeux Noël! Grâce à vous et à vos savoureuses bûches, qui vous obligent à travailler dans la nuit, nous allons nous régaler.
    Amitiés
    Cocotte

  12. Bonsoir madame cocotte,
    J’ai audio-lu avec passion vos si belle et vivantes interprétations des aventures de nos légendaires mousquetaires. Je vous remercie d’avoir contribué avec autant de grâce et de cœur à raviver ces monuments de la littérature française,je suis boulanger et je vous écoutais tous les matins depuis deux semaines. Mille merci et encore félicitations.
    Luc

  13. Cher Fabien
    C’est un bonheur pour moi aussi de trouver votre si amical commentaire à mon lever! Voilà qui va illuminer ma journée!
    Nous allons avoir de nombreuses heures à passer ensemble, ce qui me fait très plaisir.
    Merci à vous, aimable audio-lecteur!
    Amicalement
    Cocotte

  14. Que de bonheur !
    Quel plaisir d’écouter les aventures de nos braves et courageux amis !
    Et me revoilà reparti pour encore de nombreuses heures en votre compagnie.

    Merci à vous dame la voix.

  15. Chère Marie
    C’est moi qui vous remercie d’avoir posté ce commentaire que j’ai été heureuse de lire.
    Cela me fait plaisir de voir que d’Artagnan et les siens plaisent toujours autant aux audio lecteurs.
    Cordialement
    Cocotte

  16. Cher Rémi, chères Marion et Mona
    Bienvenue à la petite princesse et félicitations aux parents!
    Vous êtes des éducateurs hors pair : à un mois, votre fille baigne déjà dans la littérature! Waouh! C’est formidable! Je suis super heureuse d’avoir la plus jeune fan de Littérature audio! Un grand merci et un gros poutoun à Mona!
    Cela me fait plaisir de voir que vous aimez ce cher d’Artagnan! Je suis en train d’enregistrer la saga de son petit frère, Pardaillan. Ils se ressemblent beaucoup. Voilà un autre héros bien sympathique, par Pilate!
    Mon prochain conte, je le lirai à l’intention de Mona.
    Je vous embrasse très amicalement tous les trois.
    Cocotte, pas madame

  17. Mordious! on ne se lasse pas d’écouter dans la voiture, dans notre lit, en faisant la cuisine, votre lecture héroïque des aventures de Dartagnan. Combien d’heures à vous entendre avec plaisir depuis le cheval jaune arrivant à Paris.
    Notre fille née le mois dernier ne connaît d’écoute que le vicomte de bragelonne ; aussi, dans quelques années, nous réécouterons tout depuis le début !!!!
    bons baisers d’amitié (bien que nous ne nous connaissions que votre voix). ah mille mercis chère madame cocotte!

  18. Chère Véronique
    Malgré votre indulgence, je vais quand même corriger le nom de ce subalterne, mais pas tout de suite car je suis très occupée ces jours-ci. Et il faut écouter plusieurs chapitres puisque ce Digby est mentionné plusieurs fois. C’est long. Et j’aimerais finir la lecture d’un très beau roman : Indiana.
    Mais, dès que j’ai un moment, je corrigerai. Ce doit être énervant, pour une personne qui parle bien anglais, d’entendre écorcher un nom propre.
    Amitiés
    Cocotte

  19. Chère Cocotte,
    C’est autant un plaisir de vous lire, que de vous écouter!
    Pour Digby, c’est le nom d’un subalterne de Monck, avant la restauration de Charles II, et il est mentionné à plusieurs reprises dans les chapitres 23 à 26, je crois. Je réalise maintenant, pour avoir dépassé le cap de ce premier arc narratif du ‘Vicomte’, que Digby n’est probablement pas mentionné à nouveau dans le roman. Mais peut-être que je me trompe.
    Du reste, je ne sais pas si cela vaut la peine de le corriger. Bien d’autres audiolecteurs avant moi ont commenté ici votre performance, sans jamais mentionner Digby — c’est donc que ça ne doit pas déranger grand monde! Ne vous inquiétez pas, je continuerai de dormir en paix, même si vous choisissez de ne pas corriger.
    Bien à vous,
    Véronique

  20. Chère Véronique
    Je suis très sensible à votre commentaire. Je suis heureuse de vous avoir permis de retrouver nos Mousquetaires, dont les aventures sont présentes encore dans beaucoup de mémoires.
    Merci pour la prononciation de “Digby”. Malgré mon ignorance de l’anglais, j’ai voulu tout de même donner aux auditeurs la fin de la trilogie. Mais j’avoue ne pas avoir le temps, ni le courage, d’écouter les 80 heures de la lecture pour retrouver le mot fautif. Si vous voulez bien me dire où se trouve ce Digby, (chapitre et lieu approximatif) je pourrais le corriger dans les meilleurs délais. Merci beaucoup.
    Un grand bonjour au Québec, à ses habitants et à son printemps.
    Bien cordialement
    Cocotte

  21. Bonjour Cocotte!
    J’ai avalé les premières 8 heures du Vicomte, avec grand plaisir. Voilà bien 10 ou 12 ans que j’avais terminé la lecture de ’20 ans après’, et que j’attendais le moment opportun pour lire le ‘Vicomte’. Grâce à la version audio, je peux maintenant replonger dans le monde de Dumas sans trop couper dans mon temps de lecture ordinaire.
    Petit commentaire : Digby, se prononce ‘digbi’, et non ‘digbaye’. Mais autrement, quelle belle voix et belle diction vous avez!
    Bonjour du Québec, où le printemps pointe enfin,
    -Véro

  22. Cher Ralph
    Désolée pour les coupures. malheureusement, je ne m’y connais pas suffisamment en technique pour vous donner satisfaction. J’ai pourtant envoyé sur le serveur tous les chapitres, sans coupures.
    Avez-vous essayé de télécharger les chapitres un par un ?
    J’espère que ce problème ne se renouvellera pas pour les autres romans de la trilogie.
    Cocotte

  23. Bravo CoCotte j’adore votre voie et la facon et l’intonation que vous donnee au recit. Dommage toutes ces longue coupures a partir du chapitre 37
    Ralph Afrique du Sud

  24. Cher Golden Toad, la seconde partie du Vicomte est plus longue que la première. Ce n’est pas la lecture qui demande du temps, c’est la correction, ensuite, qui en prend beaucoup plus . Il faut ôter les souffles, les erreurs, les bruits intempestifs … pour que l’écoute soit plus agréable.
    Et, de temps en temps, pour varier les plaisirs, je m’offre une petite récréation.
    Le Vicomte avance et il lui tarde de vous retrouver.
    Mes amitiés à cette belle province du Québec … et à tous les Québécois.
    Cocotte

  25. Votre voix me manque. Ce n’est pas la même chose de continuer à lire cette oeuvre sans votre accompagnement vocal.

    D’un autre point de vue, ceci fait réaliser le temps que ça demande aux donneurs de vois pour nous fournir ces oeuvres.

    Au plaisir de vous entendre bientôt avec la suite.

    Salutations du Québec 🙂

  26. Merci à vous, Hélène, pour votre aimable commentaire.
    Il m’encourage à continuer le plus vite possible. Les audio lecteurs ont hâte de connaître la suite.
    A bientôt
    Bien amicalement
    Cocotte

  27. C’est moi qui vous remercie, cher Didier. Vous m’avez rassurée! J’avais peur que mon accent du midi déplaise aux audio lecteurs, c’est pour ça que j’ai beaucoup hésité avant de me lancer dans la lecture d’un roman écrit par un auteur … pas méridional.
    Nous nous faisons plaisir mutuellement : c’est super !
    Un bonjour chaleureux au Mexique et pour vous, toutes mes amitiés
    Cocotte

  28. Comme toujours, chère Cocotte, vous ensoleillez l’obscurité de ma cécité avec cette voix méridionale! Merci pour cette lecture marathonnique…

    Didier Pilette – Mexico-City.

  29. Quel plaisir de recevoir un commentaire des Etats-Unis!
    Je suis ravie que mes lectures vous aident à entretenir votre français, cher Jalal.
    D’Artagnan fourbit son épée et se prépare à vous retrouver, avec grand plaisir.
    Bien amicalement,
    Cocotte

  30. Chère Cocotte,
    Je vous écrie des États Unis ou vos lectures m’aident a entretenir mon vocabulaire français.
    Merci infiniment pour tous les sourires que vous m’avez offerts, surtout lorsqu’il s’agit des paroles de d’Artagnan.

    Bon courage, et sachez ,encore, qu’on attend la suite avec impatience .

  31. Merci, Philippe. Votre commentaire m’a fait très plaisir.
    Je suis en train de lire la suite, qui met en scène Fouquet, mais le montage, qui suit la lecture, est très long. Je me dépêche, afin de vous offrir la suite le plus vite possible. Je comprends votre impatience. Moi aussi, je découvre l’historie en même temps, et c’est dur de ne pas chercher à regarder les chapitres suivants.
    Littérature-audiotement! C’est rigolo!
    Cocotte

  32. Je n’ai qu’un mot à dire: bravo!!!!!!!
    je viens juste de finir “Vingt ans après” et je me morfondait de ne pas pouvoir enchaîner sur cette belle trilogie (et oui les star wars et autres seigneur des anneaux n’on rien inventé!!!).
    Une si bonne lecture donne évidemment envie de continuer l’aventure avec et grace à vous; merci et encore bravo
    litteraturement votre
    philippe

  33. Chère Claire-Marie, je vous remercie pour votre intérêt et vos conseils.
    Tous les contes, courts, de Sade, sont déjà sur le site. D’autres sont trop longs, ou me choquent, car trop violents ou se moquant de quelque chose que je respecte profondément. Je déteste le sadisme, lorsqu’il n’est pas léger et spirituel.
    J’en ai quand même trouvé un, Le Président Mystifié, assez long, … mais le Vicomte m’attend et j’ai promis de me dépêcher. Sade viendra après. Beaucoup de ses œuvres, lues avec sensibilité et talent par mes collègues, vous aideront à attendre le Président.
    Bien amicalement
    Cocotte

  34. Merci à vous, Golden Toad, pour votre aimable commentaire.
    Je me dépêche pour finir au plus vite la deuxième partie du Vicomte.
    A bientôt
    Cocotte

  35. Chère Cocotte
    je repense à votre allusion à Sade dans votre dernier commentaire. Avez regardé sur gallica.fr le site de la BNF? Ce serait bien le diable si vous n y dénichiez pas quelque texte vous convenant!
    Amicalement

  36. Un merci énorme pour cette publication. J’ai débuté la lecture du Vicomte de Bragelonne il y a quelques jours et j’était un petit peu déçu qu’il ne sois pas disponible ici en audio. On dirais que vous avez lu dans mes pensées 🙂 Merci Beaucoup 🙂

  37. Chère Cocotte

    Les lecteurs du site donnent beaucoup, il est normal pour les auditeurs de trouver la moindre occasion de leur donner à leur tour!
    Pour France Culture, je conseille le passage par Itunes Store si vous voulez charger les fichiers mp3 car simplement s’abonner au podcast ne sert pas si on veut les anciennes émissions.
    Sinon il vous reste l’écoute en ligne via votre ordi ou votre téléphone portable.
    Vous pouvez aussi avoir les fichiers de TOUTES les anciennes émissions en les téléchargeant via votre téléphone. Mais il vaut mieux avoir une option internet illimitée dans votre forfait ou avoir la possibilité de se connecter au wifi.
    Tout ceci n’est peut être pas très clair. Je reste donc à votre disposition (et à celle des autres) pour toute info complémentaire. J’ai mis du temps à comprendre les finesses du site de Radio France, autant épargner cet exercice aux autres! 😉
    Amicalement,
    CM

  38. Vous me comblez, chères amies! Je ne m’attendais pas à recevoir autant de commentaires, si vite après la publication du vicomte!
    Pour vous remercier, je vais lire deux chapitres par jour, au lieu d’un seul, pour finir plus vite.
    Claire-Marie : J’espère envoyer la seconde partie dans deux mois environ. Dumas a divisé son troisième volume en quatre parties, chacune d’elles traitant un sujet différent et pouvant être lue séparément.
    Ophélie : La lecture du livre entier (246 chapitres) m’aurait demandé presque un an. Les audio lecteurs avaient envie de connaître la suite rapidement, j’ai fait ce que je croyais être le mieux pour les satisfaire.
    Claire-Marie : Merci pour vos liens. Je vais télécharger tout de suite. Quelle merveilleuse idée, ce partage!
    Danielle et Elise : Vous me faites un immense plaisir en me disant que je vous ai un peu aidées.
    Bluenaranja : Je n’arrive pas à trouver de nouvelles de Sade, assez courtes et non présentes sur le site. Je continue à chercher.
    A vous toutes : Un grand merci pour vos chaleureux commentaires, que j’ai lus avec un très grand plaisir.
    Bien amicalement
    Cocotte

  39. Merci Cocotte !! Justement je l’avais cherché sur le net il y a une semaine sans trouver, et là, surprise, vous l’avez fait ! Vous êtes tellement prolifique on ne sait plus où donner de la tête – et c’est tant mieux !! Un grand merci ! Et merci à Claire-Marie pour le lien depuis que je “campe” ici, j’ai zappé France-Culture…

  40. Je viens de passer quelques jours cafardeux ,ces journées qui n’en
    Finissent pas de passer. Merci infiniment pour ce que vous venez de me donner. Du fond de mon cœur une nouvelle fois merci. Élise

  41. Bonsoir Cocotte,
    Mille mercis pour ces premiers chapitres. Déjà quinze heures de lecture ! J’admire votre patience et votre constance.
    J’ai téléchargé ce premier volume mais j’écouterai le livre seulement lorsqu’il sera complet (attendre est une vraie torture, mais quel bonheur ce sera lorsque le tome 2 paraîtra, puis le 3…).
    Oserais-je vous poser la même question que Claire-Marie ? Oui.
    Je vous souhaite une très bonne soirée et de bonnes vacances si c’est d’actualité.
    Cordialement.
    Ophélie.

  42. Pour les amateurs du cher Alexandre, je me permets de conseiller cette série d’émissions de France Culture qui lui sont consacrées. Je me permets aussi de conseiller absolument l’écoute de celle sur le Comte de Monte-Cristo, roman basé sur une histoire totalement vraie!

    http://www.franceculture.fr/emission-grands-ecrivains-grandes-conferences-archives-alexandre-dumas-14-la-vie-dumas-pere-la-jeune
    http://www.franceculture.fr/emission-grands-ecrivains-grandes-conferences-archives-alexandre-dumas-24-la-vie-dumas-pere-la-tour-
    http://www.franceculture.fr/emission-grands-ecrivains-grandes-conferences-archives-alexandre-dumas-34-la-vie-dumas-pere-le-comte

  43. Bonjour Cocotte,
    Merci pour ce début de marathon littéraire, bon courage pour le reste du livre, s’il n’est pas encore enregistré. Je me dévoue pour poser la question traditionnelle: à quand la suite? Combien de parties avez vous prévu de publier, svp?

    Bien, ceci étant fait, je m’en vais écouter la première partie de ce troisième tome que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire ni, par conséquent, d’écouter.

    Bien cordialement,
    CM

  44. Merci, chère Cocotte dont la voix chaude fait si bien vivre les romans de Dumas. Je n’osais espérer la suite des deux premiers et encore moins la réclamer. Mais en voyant apparaître ce troisième tome, voilà qui me console de ne pas partir en vacances.Félicitations, car c’est loin d’être facile de lire avec autant d’aisance et de constance ! Je vous dois d’inombrables (d’autant plus que je réécoute volontiers) heures particulièrement agréables et je tenais à vous remercier.