Ernest Meissonier - La Cour de l'atelier de l'artiste (1877)

Le Vicomte de Bragelonne (Quatrième Partie)

• • •More

La quatrième et dernière partie du Vicomte de Bragelonne marque la fin de cette saga des Trois Mousquetaires.

Louis XIV, Louise de la Vallière, Fouquet, Colbert, les seigneurs et les dames de la cour vont retrouver l’Histoire de France.

Nos amis vont connaître la fin de leur destinée. Ils nous laissent un parfum d’aventures, le souvenir d’un cliquetis d’épées, d’une cape qui vole au vent, d’une galopade de chevaux dans le lointain.

« Un pour tous, tous pour un ! »

D’Artagnan, Athos, Porthos, Aramis, à jamais…

Lu par Cocotte

Suggestions

55 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Un grand merci, cher Eduardo, pour ce charmant commentaire. Des messages comme le vôtre sont des retours qui me font un très grand plaisir et me motivent pour mes prochaines lectures.. Je vous souhaite d’autres belles découvertes sur notre site.
      Amicalement
      Cocotte

  1. Merci beaucoup Cocotte pour ce récit que vous arrivez à rendre si vivant !

    J’arrive actuellement dans la quatrième partie et seulement à présent (du fait des travaux sur le site) je peux, à la façon d’un mousquetaire, vous tirer mon chapeau 🙂

    J’avais déjà écouté certaines de vos lectures mais pour celle-ci je trouve que vous êtes formidable.
    Bravo pour cette énergie, ces subtilités de ton et ce rythme. On s’y croirait, ou plutôt on se croirait au théâtre.
    Cela doit être également dû à la façon dont Alexandre Dumas a écrit ce roman, dialogues à courtes répliques qui se complètent, évocations des décors, des postures des personnages… un vrai régal 🙂

    Par ailleurs votre mérite est d’autant plus grand que ce livre semble être sacrément volumineux 😉

    Encore en grand merci pour le temps que vous consacrez à ces œuvres et nous autres vos auditeurs.

    Vassia

    1. Cher Vassia
      Je suis vraiment désolée de ne trouver votre si aimable et motivant commentaire que maintenant. Je n’ai pas le temps d’aller tous les jours sur le site et lorsqu’il y a de nombreux commentaires, on peut en rater quelques uns.
      Je regrette d’autant plus cet important retard que votre délicieux commentaire qui me va droit au cœur.
      Il y a eu un changement de serveur, pendant plusieurs mois, Il est maintenant modernisé, beaucoup plus beau et c’est un plaisir énorme de le retrouver. Il a demandé un travail considérable à Julien et aux modérateurs, qui ont passé des heures, des jours, des mois à remettre aux normes les 8000 et quelques lectures déjà publiées. Nous ne les remercierons jamais assez!
      Je suis ravie de vous avoir fait revivre votre jeunesse, qui ne soit pas être bien loin cependant, et je suis heureuse que vous ayez aimé des Mousquetaires qui m’ont demandé bien des heures, c’est vrai, mais ce fut un tel bonheur au quotidien que j’en remercie vivement Alexandre Dumas.
      Je vous prie de pardonner mon retard à vous répondre, mais mes remerciements pour votre superbe commentaire n’en sont que plus chaleureux.
      Bien amicalement
      Cocotte

  2. Cher Antoine
    J’aurais aimé lire un livre de Giono, pour vous faire plaisir, mais cet écrivain est mort en 1970, donc il y a moins de 70 ans, et ses livres ne sont pas encore libres de droits. Sauf une seule nouvelle “L’homme qui plantait des arbres”, et elle est déjà dans la bibliothèque. Désolée!
    Quand j’aurai épuisé ma liste de lectures en cours, je regarderai les Dumas. Beaucoup sont déjà enregistrés. Je préfère proposer des livres pas encore publiés sur Littérature audio, plutôt que de faire des versions 2, surtout quand la version 1 est très bien lue par mes collègues.
    mais Dumas a beaucoup écrit, et il reste certainement un roman encore disponible.
    Amitiés
    Cocotte

  3. Ah, chère Cocotte, merci du conseil! J’aime un peu tout, avec une prédilection pour Giono et Hugo jusqu’à ici dans ma vie, mais Dumas, en plus de son imagination merveilleuse pour la cape et l’épée, m’a aussi séduit grâce à vous par sa finesse d’observation de l’humain, du social. Je tiendrai compte de votre conseil! 

    Amitiés, Antoine

  4. Très juste, cher L’Antoine! Merci pour cette belle citation, qui s’adapte parfaitement aux Mousquetaires : “Recommençons le roman depuis le début!” Je vous souhaite bonne lecture!
    Si toutefois, vous aimez les romans de cape et d’épée, je me permets une petite suggestion : vous pourrez retrouver un cousin de d’Artagnan, Pardaillan, qui est aussi dans la bibliothèque.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Ah oui, quel dommage… mais il nous reste la possibilité, comme j’avais entendu un conférencier dire du “Moby Dick” de Melville: après que le tourbillon ait englouti cachalot et capitaine, l’eau redevient plate, calme comme une page blanche, prêts à recommencer le roman du début…

  6. Cher l’Antoine
    Ah! Quel plaisir m’a fait votre commentaire, si aimable, si encourageant! Il m’a beaucoup touchée. Je suis heureuse de vous avoir accompagnée pendant cette période morose du confinement, cher 5ème mousquetaire!
    J’ai ressenti les mêmes émotions que vous en enregistrant cette fin de la saga! Quel dommage qu’il n’y ait plus de suite, n’est-ce pas?
    Merci de tout cœur pour votre message!
    Amitiés
    Cocotte

  7. Ah, Cocotte, Cocotte, quel cadeau vous nous faites! Vous m’avez accompagné, tout au long du confinement, comme le 5ème mousquetaire, me faisant mieux connaître le 6ème, Alexandre Dumas! Que d’images me restent dans la mémoire, depuis le jeune homme sur son bidet jaune, dans le bourg de Meung, jusqu’à ce bâton de maréchal qui roule au pieds de D’Artagnan mourant… j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai été impressionné… (ah, la mort de Porthos le Titan!), je me suis passionné, avec la chance de ceux qui jadis découvraient chaque jour un nouvel épisode dans leur journal. Merci!

  8. Chère Véronique
    je vous remercie chaleureusement pour votre commentaire. Vous avez donc dit adieu aux charmants Mousquetaires! Ils vont vous regretter! Heureusement, vous avez la chance de découvrir d’autres beaux romans de Dumas. Je les ai écoutés et savourés il y a quelque temps déjà.
    Je suis très heureuse que vous me disiez que vous me retrouverez avec plaisir. Cela m’a touchée et fait chaud au cœur.
    A bientôt, j’espère, dans un autre registre peut-être. Si vous aimez les romans de cape et d’épée, il y a aussi la série des Pardaillan, qui devrait vous plaire.
    Profitez bien su soleil et de ce long Week-end, déconfinée!
    Amitiés
    Cocotte

  9. Oui chère Cocotte, je vous ai écoutée avec passion depuis le début de cette magnifique trilogie (le 22 avril) et oui, je me sent triste de quitter les mousquetaires, mais je reste avec Alexandre Dumas pour d’autres heures de bonheur et d’écoute passionnées. je devrais vous retrouver bientôt avec plaisir chère Cocotte!
    A bientôt donc et encore MERCI

  10. Chère Véronique
    Vous avez réussi à écouter cette longue saga? Les Mousquetaires ne vous mnaqueront pas trop quand vous aurez fini? parce que, depuis le début, vous avez du vous habituer à vivre en leur compagnie.
    Aujourd’hui, quelle belle journée de printemps, chaude et ensoleillée, et la possibilité de sortir un peu plus loin que faire 3 fois le tour du pâté de maison! On se sent revivre.
    Vous aussi, prenez bien soin de vous!
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  11. Un immense MERCI chère Cocotte!
    Et quel bonheur d’avoir d’avoir pu passer tout ce temps avec nos inoubliables mousquetaires depuis le début de cette saga!
    BRAVO pour cette longue et magnifique lecture!
    Recevez toute mon amitié et prenez grand soin de vous.
    véronique

  12. Cher Youssef

    Un grand merci pour votre message, qui m’a fait un grand plaisir. Je suis contente que cette saga vous ait plu. Merci aussi pour votre fidélité. Que ces Mousquetaires-Bragelonne soient appréciés 6 ans après leur publication me rend très heureuse.
    Amicalement
    Cocotte

  13. • • •More