Alexandre Dumas, par Étienne Carjat

Les Mohicans de Paris

• • •More

Ce roman, le plus long d’Alexandre Dumas avec sa suite Salvator, se situe durant la monarchie de Juillet, entre 1827 et 1830. Il paraît en feuilleton, de 1854 à 1859, dans le journal fondé par Dumas lui-même. Le héros en est Salvator, commissionnaire dans la rue aux Fers, dont on ne fait que deviner le mystère dans cette première partie. Il fréquente le petit peuple de Paris et nombre de personnages aux destins tourmentés, dont les histoires s’entrecroisent. La toile de fond est l’opposition des loges contre Charles X, à laquelle Dumas, républicain ardent, a pris part. Ces quatre premiers volumes seront suivis de cinq autres sous le titre de Salvator.

Lu par Gustave

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Quel régal de découvrir grâce à vous “Les Mohicans de Paris”, grâce à votre lecture à la fois vivante et suffisamment “neutre” ! Je suis encore loin de la fin, mais la rencontre entre Pétrus et son oncle m’a fait marrer in petto comme un diable en goguette.
    Mille mercis à vous.
    Cordialement,
    Marc.

  2. Un gran merci pour cette merveilleuse lecture qui m’accompagne pendant mon travail de restoration de peintures de chevalet

  3. Je vous remercie pour cette belle lecture qui permet de goûter au texte.Roman à rebondissements et à l analyse subtile des sentiments de la jeunesse d alors mais qui n est pas si éloignée de celle d’aujourd’hui.Bien cordialement

  4. En lisant certains des précédents commentaires, très négatifs sur la qualité de l’enregistrement, je suis surprise.
    Pour ma part, je trouve la lecture claire et posée ; ce qui n’empêche pas Gustave de donner beaucoup de vie à son récit. L’enregistrement est de bonne qualité. J’ai bien entendu les rares et à peine audibles bruits parasites évoqués mais je ne trouve pas qu’ils dérangent tant. Peut-être ces défauts sont-ils plus ou moins apparents en fonction la qualité des haut-parleurs et de leurs réglages ou de la finesse d’ouïe et la sensibilité des auditeurs.
    Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un don de voix et non d’enregistrements par un professionnel, dans une salle spécialement conçue avec du matériel de prise de son de qualité. Sur ce point, j’ai été, à de très rares exceptions près, très agréablement surprise par la qualité de l’écoute sur litteratureaudio.

    Pour revenir à cette oeuvre en particulier, seul le début du roman m’a été désagréable. Cette interminable bagarre a failli m’en dégoûter. J’ai fait une pause pour aller écouter au hasard quelques autres extraits afin de voir si ce serait ainsi tout au long du roman.
    Rassurée par cet essai, j’ai bien vite repris ma lecture et savouré cette histoire.
    J’ai passé d’agréables heures avec ce roman. Merci beaucoup !
    J’espère vivement pouvoir entendre la suite !

  5. BONJOUR M Barbon

    Je n ai pas écouté ce texte mais suis d accord avec vous que souvent on peut avoir envie de “ralentir” un lecteur . Je le fais mainte,ant presque systematiquement . J adorais, par exemple, la lecture de M Depasse mais il etait trop rapide pour moi .
    Prenez le logiciel wave pad (gratuit d après ma memoire) et vous verrez qu il est facile de ralentir les fichiers mp3

    ensuite ce n est que du bonheur….

    amicalement
    Alice

  6. Quelle belle surprise, Monsieur Gustave, de vous retrouver dans une nouvelle lecture et, qui plus est, un A.Dumas. Je pense encore à votre superbe interprétation de Chicot et de dom Modeste Gorenflot ! dans la Reine Margot, pour ne citer qu’eux.J’ai bien envie aussi de réécouter “Les Trois Rois”. Encore mille mercis pour toutes ces heures d’évasion que vous nous offrez si généreusement.

  7. — La lecture est trop rapide. Il n’y a pas de pause entre les phrases. Le donneur de voix est pressé. Il halète presque. Il me donne le tournis. Il me stresse. Il m’empêche de déguster les qualités de certaines phrases bien tournées.
    — À signaler de temps en temps des chuintements métalliques.
    J’ai écouté trois heures et j’ai abandonné.
    Ces défauts ne sont pas nouveaux, d’autres les ont signalés, mais rien n’y a fait. Trois fois dommage.

  8. Une autre comédie humaine, ludique, quel merveilleux bavard ce M. Dumas, et quel morceau de bravoure cette superbe lecture ;
    un grand MERCI, Gustave, pour ces heures, ces jours de plaisir.

  9. Cher Gustave,je souhaite vous envoyer un MP sur forum mais je ne vous trouve pas sur la liste…Etes vous inscrit sous un autre nom ?
    A bientôt peut être. Bonne soirée.

  10. @ LÏAT… Tiens… vous ici… Bonjour bonjour…
    J ‘ ai téléchargé le livre 01 il y a deux jours… L’ écoute de l ‘ extrait m’ a convaincu !
    ” Monsieur GUSTAVE “… que je ne connaissais pas… m ‘ agrée tout à fait ! Et puis… coincidence… ma lecture du soir actuelle est… ” L’ été des 4 rois ” de Camille PASCAL… un livre paru il y a trois ans… trouvé chez ” AUDIBLE “… La même periode que ce ” Les mohicans de Paris “… concentré sur les” Les 3 glorieuses
    “… Captivant !
    ” Maple JOE ” m ‘ appelle… de sa suave voix…
    j’ y cours !
    Bon Dimanche…

  11. Bonjour monsieur Gustave`
    Il semble bien que vous ne craignez pas les gros volumes,
    les milliers de pages à traverser !
    On devrait vous surnommer “Le Vaillant Gustave” .

    Toujours est-il que j’ai entrepris “Une fille du Régent”
    qui me plaît bien jusqu’à présent: moins d’épées,
    plus de joutes verbales.
    Toujours en grande verve, ce Dumas…

    Grand merci à vous pour ces captivantes heures de loisir !