Ernest Meissonier - Sur une terrasse (1867)

Vingt Ans après

• • •More

Les Mousquetaires reviennent ! Dans Vingt Ans après, on entend de nouveau le cliquetis des armes et on voit les pans d’une cape se soulever au vent de l’aventure.

Gasconnades, cavalcades, « mazarinades » et trahisons sur fond de Fronde. On se laisse emporter…

Lu par Cocotte

• • •More

Suggestions

131 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci à Vous, Me-pid, pour votre aimable retour. Je suis heureuse de vous avoir fait passer quelques heures agréables, en compagnie de ces Mousquetaires.
    Cordialement
    Cocotte

  2. Chère Sylvie
    Je vous remercie vivement pour votre vigilance.
    Je ne sais pas comment ce chapitre a pu être tronqué. Dès que possible le réenregistrerai le chapitre et demanderai à un modérateur de faire le remplacement.
    Bien sûr, cela m’intéresse de le savoir et c’est plus qu’un petit détail pour moi. Je vous remercie encore de me l’avoir signalé. Je vais faire de mon mieux pour que les prochains audio lecteurs ne rencontrent pas ce problème qui a perturbé votre nuit. J’espère qu’il ne se reproduira pas.
    Amicalement
    Cocotte

  3. Cocotte, j’ai oublié de vous signaler un petit problème: le chapitre 76 Le vin de Porto n’est pas entièrement enregistré, la lecture s’arrête après deux minutes. En plus cela se produit en plein suspense au moment où les valets vont s’apercevoir que le bateau est bourré de dynamite! Pour ma part j’ai rallumé au milieu de la nuit pour lire l’épisode sur papier donc, ouf, je n’ai pas été trop frustrée! Mais peut-être cela vous intéressera-t-il de le savoir bien que ce ne soit qu’un petit détail

  4. Chère Sylvie
    Ah oui, Bove et Dumas sont très différents. Mais c’est très bien d’avoir des goûts éclectiques. on fait ainsi de belles découvertes. Sans Littérature audio, je n’aurais jamais connu Sove, Beaume et bien d’autres!
    Votre commentaire m’a fait un très grand plaisir. Merci beaucoup
    Je souhaite que Bragelonne et ses compagnons vous fassent un peu oublier, pendant quelques heures, le présent maussade et assez déprimant.
    Je suis ravie de vous accompagner pendant vos longues nuits difficiles. J’espère continuer à vous être agréable.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Bonjour Cocotte,
    Après m’être immergée avec vous dans le sombre univers d’Emmanuel Bove, j’ai trouvé qu’Alexandre Dumas serait plus approprié pour combattre la morosité de cette période de covid. J’ai donc écouté les Trois Mousquetaires, que j’avais déjà lus, et découvert avec grand plaisir Vingt ans après, cette suite que je ne connaissais pas. Bravo pour votre lecture si vive, si expressive, avec tous ces dialogues, ces changements de ton, et même quelques chansons. Cocotte, vous êtes le D’Artagnan de la lecture !
    J’en suis à REMEMBER, brrr mais le début sur la Fronde était passionnant aussi.
    Je continuerai sur Le Vicomte. Des dizaines et des dizaines d’heures d’écoute, voilà de quoi transformer les nuits difficiles en délices
    Merci !

  6. Cher Simon
    Le confinement a eu un bon côté : faire découvrir à de nombreux auditeurs confinés le site de Littérature audio et le charme de certains romans.
    Vous avez pu découvrir les Trois Mousquetaires, qui vous on plu. J’en suis ravie et vous remercie chaleureusement de m’avoir fait partager votre plaisir. Votre message est très motivant.
    Le Vicomte de Bragelonne va vous apporter de nombreuses heures d’écoute. Cela me fait un grand plaisir de savoir que nous allons partager quelques heures d’émotion, qui vous entraineront loin du contexte actuel, pas toujours passionnant!
    Ce “travail” a été un très bon moment de plaisir pour moi aussi,
    Merci encore pour votre encourageant commentaire. J’ai été très contente de le découvrir.
    Bonnes lectures!
    Amicalement
    Cocotte

  7. Un immense merci pour cette lecture tout à fait géniale ! J’ai suivi avec beaucoup de
    plaisir le premier tome des aventures d’Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan pendant le confinement, qui s’en est trouvé moins monotone grâce à eux et à votre voix. 🙂
    J’ai ensuite enchaîné d’une traite Vingt ans après, que je viens de terminer – tout aussi passionnant, aussi bien pour le contexte historique que l’évolution des personnages.
    Et quel plaisir de savoir qu’il reste encore de nombreuses heures à écouter avec le Vicomte de Bragelonne !…
    Bravo pour ce travail de titan !!

  8. Chère véronique
    Ah! Je suis ravie que vous ayez pu écouter le chapitre 56! Je ne sais pas ce qui a pu se passer, mais j’étais prête à vérifier et à renvoyer le chapitre. Heureusement, tout s’est bien terminé!
    Puisque le confinement n’est pas terminé, le vicomte de Bragelonne vous fera passer quelques heures d’évasion, pendant lsquelles vous pourrez penser à autre chose qu’au virus!
    Je suis heureuse de vous avoir fait passer un bon moment, et je vus remercie chaleureusement pour votre fidélité, ainsi que pour votre aimable et encourageant commentaire.
    Amitiés
    Cocotte

  9. • • •More