Émile Durkheim

Définitions du crime et fonction du châtiment

Dans cet article de 1893, Durkheim analyse ce qui fait qu’un acte est qualifié de crime par la société et montre le rôle social du châtiment qu’il entraîne.

« Le châtiment est destiné à agir sur les honnêtes gens, non sur les criminels, et nous ne réprouvons pas un acte parce qu’il est criminel, mais il est criminel parce que nous le réprouvons. […]
Nous pouvons donc, résumant l’analyse qui précède, dire qu’un acte est criminel quand il offense les états forts et définis de la conscience collective. […]
La peine consiste donc essentiellement dans une réaction passionnelle, d’intensité graduée, que la société exerce par l’intermédiaire d’un corps constitué sur ceux de ses membres qui ont violé certaines règles de conduite. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 17/12/2019.
Consulté ~4 136 fois

Lu par Domi

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Romain,

    Merci de vos vœux si gentiment exprimés.

    Recevez les miens pour 2020. Que cette année vous apporte le meilleur.
    Nous avons tous besoin de douceur et d’amitié.

    J’espère que mes lectures continue ront à vous plaire.

    Avec toute mon amitié.

  2. Très chère Domi,
    Je viens vous adresser mes vœux pour l’année 2020
    qui arrive bientôt avec ses gros sabots !

    Je vous la souhaite douce et bonne et j’en profite pour vous remercier de tout cœur pour toutes vos incomparables lectures.

    Amitiés d’une fidèle paire d’oreilles ! 🙂