E. T. A. Hoffmann, autoportrait

Le Magnétiseur

« Les rêves sont de l’écume, dit le vieux baron en étendant la main vers le cordon de la sonnette pour que le vieux Kaspar vint l’éclairer jusqu’à sa chambre à coucher ; car il était tard, un vent piquant d’automne pénétrait dans le vaste salon d’été mal garanti, et Maria, étroitement enveloppée dans son châle, les yeux à demi-fermés, semblait ne pouvoir plus résister à l’envie de dormir. […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 16/09/2008.
Consulté ~24647

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hoffmann s’amuse à perdre le lecteur dans ce conte. Plusieurs personnages prennent tour à tour la parole pour raconter un événement de leur vie qui semble sans relation. La fin est d’autant plus surprenante que les protagonistes sont tour à tours joyeux et terrifiés.
    Merci M depasse