Claude Monet - Le jardin à Giverny (1900)

La Reine des abeilles

Conte bien singulier, extrait des Contes du bord du Rhin, que ce petit texte racontant l’arrivée d’un professeur de botanique chez un vieux couple de Suisse lors d’un terrible orage montagnard.
Le souvenir de la jeune fille de ce couple, aveugle de naissance, et du mystère qui entoure sa compréhension des abeilles laisse entrevoir la force mystique des auteurs et leur intérêt pour un sujet tel que la communion avec la nature par synesthésie.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 25/10/2013.
Consulté ~9892

Lu par Eurydice

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Quelle Merveilleuse voix Avez vous Eurydice !
    Cela décuple mon plaisir à découvrir la synesthésie, je dois avouer que je ne connaissais pas ce mot…encore un, hélas pour moi 🙂

  2. Rimbaud était un grand synesthète qui associait une couleur à chaque voyelle. Des scientifiques donnent une explication au phénomène : « Il s’agirait simplement d’un ensemble de connexions particulières dans le cerveau. C’est la théorie de l’« activation croisée » (cross activating) : entre deux régions voisines, chez les synesthètes concernés, les neurones s’échangeraient des informations alors qu’ils ne le devraient pas. »

    Quant à la synesthésie évoquée dans cette nouvelle, entre les ommatidies des abeilles et le cerveau de la petite Roesel, elle relève pour moi de la pure fiction.

    Merci Eurydice pour ce choix intéressant qui m’a amené jusqu’au Traité des représentations et des correspondances de Swedenborg qu’une lecture de Vincent Planchon m’avait déjà fait ressortir il y a quelques mois (KANT, Emmanuel – Sur Swedenborg).

    Amitiés,

    Ahikar