Pierre-Auguste Renoir - Gabrielle Renard et Jean enfant (entre 1895 et 1896)

Nêne

« Cette histoire de Nêne, où il y a des parties âpres comme ces parcelles rocailleuses, incultivables, coincées entre deux champs gonflés de richesses, recèle des pages d’une tendresse de jeune prairie.

C’est un roman au sens le plus strict et le plus élogieux du mot. Il vous en restera dans la mémoire ce qu’il m’en est resté : une histoire passionnante sobrement contée, des types fermement conçus, et le parfum d’une terre qui fixe pour toujours les mœurs dans l’âme des personnages.

C’est un roman vivant, un beau roman, du solide chez nous. » (Gaston Chérau, 1872-1937)

Nêne a obtenu le prix Goncourt en 1920.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Pierre-Auguste Renoir, Gabrielle Renard et Jean enfant (entre 1895 et 1896).

Livre audio gratuit ajouté le 15/05/2014.
Consulté ~9903

Lu par Cocotte

• • •More

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Suzen
    Je suis très heureuse que vous ayez apprécié ce roman de Pérochon, qui est un peu oublié maintenant.
    Cette histoire m’a beaucoup émue et cela me fait plaisir de voir que nous nous rejoignons.
    Amicalement
    Cocotte

  2. Cher Archeus, cher De Saint Ange
    Vous êtes une magnifique illustration de “Des goûts et des couleurs …”
    Heureusement, il y a, dans Littérature audio, une très grande quantité de genres différents, et ainsi, tout le monde est content! J’aime bien, moi aussi, varier les genres et les plaisirs.
    Oui, cette histoire ne se termine pas aussi bien que je l’aurais voulu, mais elle m’a tellement marquée pendant mon adolescence que j’en conserve encore, après des décennies, un souvenir attendri.
    Mes prochaines lectures ne ressemblent pas du tu à Nêne. J’espère qu’elles auront l’honneur de vous plaire, aussi bien à l’un qu’à l’autre, malgré la différence de vos goûts.
    Merci pur vos commentaires qui m’ont fait très plaisir!
    Amicalement
    Cocotte

  3. Comme vous racontez bien les histoires, vous jouez à merveille tous les personnages. Un grand merci pour cette belle histoire qui se termine pourtant si mal.
    Cordialement

  4. La lecture est toujours aussi agréable, vraiment.

    Par contre je n’ai pas apprécié le contenu, du coup je n’en ai écouté que la première partie.

  5. Merci, Bouchon, d’avoir bien voulu me dire que vous avez aimé ce roman, encore trop peu connu. Je l’ai relu une dizaine de fois quand j’étais adolescente, et, chaque fois, il m’a bouleversée.
    Je suis heureuse d’avoir partagé ce moment de plaisir avec vous.
    Cordialement
    Cocotte

  6. Merci à vous, chère Plume!
    En effet, Ernest Pérochon, malgré son prix Goncourt de 1920 reste encore assez méconnu. Christian Doucet a lu “Les gardiennes”, un autre roman très intéressant. J’envisage d’en publier un à la rentrée.
    J’aime beaucoup sa façon de nous plonger dans ce monde paysan du début du 20ème siècle, que nous imaginons mal à notre époque. C’était tellement différent!
    Amitiés
    Cocotte

  7. Merci, chère Cocotte, pour la lecture de ce roman. Je ne connaissais pas du tout Pérochon et, grâce à vous, j’ai découvert cet auteur qui raconte de manière si sensible le monde paysan de son époque.
    Merci.
    Plume

  8. Chère Francine
    Je suis heureuse que vous ayez aimé ce roman, très humain, d’Ernest Pérochon, dont les livres viennent à peine d’être libres de droits et donc disponibles pour nous.
    A mon avis, c’est un des meilleurs prix Goncourt.
    J’espère pouvoir lire d’autres romans de cet auteur si sensible et si talentueux.
    Amicalement
    Cocotte

  9. Cher Ahmed
    Je vous suis très reconnaissante pour votre fidélité et pour tous vos commentaires qui m’encouragent vraiment
    Merci beaucoup à vous.
    Je vous souhaite un bel été.
    Amicalement
    Cocotte

  10. Chère Cocotte

    Avec cette Introduction qui pousse ma curiosité à vous écouter et comme déjà habitué à cette voix , la vôtre pour d autres lectures et du Thêatre tant apprécié la totalité.

    Merci infiniment.
    Cordialement
    Ahmed