Balzac, Portraits Physiques

Balzac, portraits physiques

Ces Portraits physiques sont extraits du recueil En lisant les beaux vieux livres du critique littéraire académicien Émile Faguet (1847-1916).

« Tout le portrait (de M. Goriot) est celui du bourgeois cossu et vulgaire. Il a aimé, il aime encore le linge très fin, l’habit des hommes de la haute bourgeoisie parisienne, celui qui se porte au boulevard et au bois ; le gilet blanc qui, devant être changé tous les jours, marque un certain état de fortune et l’absence du souci de l’économie ; mais surtout, ce que s’interdit le vrai élégant, les bijoux, qui sont ostentatoires et qui sont comme l’enseigne à attirer les regards et la considération. Il les a tous : la chaîne d’or, et lourde, les breloques, les épingles de cravate en gros diamants, la tabatière d’or avec médaillon. Il porte sur lui cette petite fortune, qui constate, proportionnellement, qu’il en a une grande. C’est un peu pour qu’on le sache ; c’est beaucoup pour se le rappeler à lui-même. Il regarde ses breloques ou sa tabatière comme il se regarderait dans une glace. Tout dit en lui : Je suis riche et j’ai toujours peur d’oublier de m’en souvenir. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Balzac, Portraits Physiques
Livre audio ajouté le 23/07/2018.
Consulté ~3 587 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.